s Moto GP

Francesco « Pecco » Bagnaia a reçu les premiers soins sur place puis transporté à l'hôpital. © ANSA / LLUIS GENE

Après le crash horrifique : feu vert à Bagnaia

La course MotoGP de Barcelone a été éclipsée dimanche par une orgie de chutes dès le premier tour, Francesco « Pecco » Bagnaia a dû être hospitalisé. Mais peu de temps après, le feu vert a été donné.

Bagnaia, 26 ans, parti de la pole position, a décollé de sa Ducati dans un arc de cercle alors qu'il était en tête après le virage 2 du Grand Prix de Catalogne et a été peu après accidentellement écrasé au niveau du genou par Brad Binder. (SportNews a rapporté). Déjà au premier virage, cinq des meilleurs pilotes Ducati ont été éjectés de la piste dans une chute massive.


Bagnaia était conscient et a été transporté par hélicoptère vers un hôpital. Comme son équipe l'a annoncé plus tard, il a subi plusieurs contusions lors de la chute, mais les examens médicaux n'ont révélé aucune fracture. Il est fort possible que l'Italien soit de retour en moto le week-end prochain lors du Grand Prix de Saint-Marin.

Image horrible : Binder roule sur les jambes de Bagnaia tombé © ANSA / FERMO IMMAGINE SKY



Le compatriote et coéquipier de Bagnaia, Elia Bastianini, a provoqué la chute massive et n'a alors plus pu concourir. Il a subi une fracture du tibia et une fracture d'un os métacarpien du côté gauche.

Après une interruption de près de 30 minutes, la course a repris. En fin de compte, Ducati n'avait aucun pilote au départ. Le pilote Aprilia, Aleix Espargaro, a remporté la victoire.

Mots-clés: Sport motorisé MotoGP

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH