a serie B

Catanzaro célèbre sa victoire à l'extérieur à Bolzano. © DLife/L. Ognibéni

Dans la forteresse du FCS, seul Catanzaro joue et applaudit

Le FC Südtirol n'a pas perdu de match à domicile pendant exactement 180 jours, et cette série a été interrompue de manière fâcheuse samedi après-midi. Catanzaro, nouvellement promu, a volé tous les points à Bolzano.

Depuis le stade Drusus de Bolzano

De:
Alexandre Foppa

Devant 4.409 spectateurs (record de la saison !) le FC Südtirol Catanzaro a dû s'avouer vaincu 0-1. La victoire des Italiens du Sud était méritée - et pourtant, ou plutôt précisément à cause de cela, l'équipe de Bisoli devra probablement grignoter ce match encore quelques jours.


Catanzaro, troisième du classement, est l'équipe sensationnelle de Serie B ; le style de jeu des Calabres est impressionnant et bien pensé jusque dans les moindres détails. Mais le FC Südtirol a également contribué à la défaite. Jusqu'à la phase finale mouvementée, il n'y avait presque rien à voir offensivement de la part des blancs et rouges, même s'il y avait certainement des espaces dans la défense de Catanzaro qui n'étaient pas comblés sans Daniele Casiraghi malade et le tourbillon Silvio Merkaj.


La conclusion est la suivante : cela aurait certainement été un point urgent ! Mais le FC Südtirol reste sans victoire pour la cinquième fois consécutive. Il s'agit de la première défaite à domicile depuis le 0-1 contre Bari le 10 avril.

Horreur pour un fan de Catanzaro

Catanzaro a donc célébré le prochain coup surprise avec environ 600 fans qui avaient participé au long voyage et créé une atmosphère bruyante. Le calme n'a été que peu de temps au stade Drusus - surtout lorsque les invités ont pris l'avantage peu avant la mi-temps grâce à un tir lointain de l'attaquant Pietro Iemmello. Un supporter visiteur est tombé à l'intérieur du stade alors qu'il célébrait le but et a dû être transporté à l'hôpital en ambulance. Mais il est déjà sur le chemin de la guérison.

Les scènes clés

Poluzzi, encore PoluzziAu bout de dix minutes, Catanzaro devient extrêmement dangereux. Et cela deux fois. Et Giacomo Poluzzi a réalisé un brillant arrêt à deux reprises. Il a d'abord paré un tir de Jari Vandeputte, puis une tête de Nicolò Brighenti.
Hui à l'arrière, beurk à l'avantC’est ainsi que le FCS a agi pendant de longues périodes. Peu de choses se sont déroulées ensemble en attaque, mais la défense (au début) a tenu bon à l'arrière. Le meilleur exemple : le vétéran Andrea Masiello, qui a échappé le ballon à Vandeputte par derrière sur le chemin du but. C'est la seule fois où des acclamations enthousiastes ont éclaté dans les tribunes.
Emmello avec du punchAussi fort que Poluzzi était au début, cette fois le gardien du FCS n'a pas l'air bien. Pietro Iemmello n'est pas attaqué à 20 mètres devant le but, peut se retourner et tirer un superbe tir lointain. Poluzzi, probablement aveuglé par le soleil, le rate.
Cisco tourbillonneLe remplaçant du FCS Andrea Cisco pénètre par l'aile droite dans la surface de réparation et tire sous un angle fermé, le gardien de Catanzaro Andrea Fulignati a du mal à sauver le ballon en corner. De l'autre côté, Matteo Stoppa frappe à nouveau le poteau extérieur. Après c'est fini.

En raison de la trêve internationale, le FC Südtirol a désormais deux semaines pour se remettre de ses deux dernières défaites contre Palerme et Catanzaro et planifier son retour sur le chemin du succès. Le match à l'extérieur contre Cremonese, relégué en Serie A, aura lieu le 21 octobre. Ensuite, Casiraghi et Merkaj participeront également à nouveau.



FC Tyrol du Sud – US Catanzaro 0:1

FCS (4-4-2) : Poluzzi; Giorgini, Cuomo (87e Vinetot), Masiello, Davi (75e Siega) ; Ciervo, Tait, Broh (75e Lonardi), Rover (46e Pecorino) ; Lunetta (66e Cisco), Odogwu
Entraîneur : Bisoli

Catanzaro (3-4-2-1) : Fulignati; Krajnc (78. Donnarumma), Brighenti, Scognamillo; Vandeputte (84. Stoppa), Verna, Ghion, Katseris (78. Veroli), Biasci (61. D'Andrea), Brignola (61. Oliveri) ; Iemmelo
Entraîneur : Vivarini

Portes: 0:1 Pietro Iemmello (43.)

Les spectateurs: 4.409


Les autres résultats :

Cosenza – Lecco 3-0
1:0 Forte (4e), 2:0 Marras (25e), 3:0 Praszelik (50e)

Modène – Palerme 0:2
0:1 Henderson (47e), 0:2 Mancuso (90e + 3e)
Carton rouge : Oukhadda (23e)


Reggiana – Bari 1:1
1:0 Girma (10e), 1:1 Di Cesare (34e)

Le jeu commence à 16.15hXNUMX
Cittadelle – Ternana 2:2
0:1 Falletti (8e), 1:1 Maistrello (10e), 2:1 Cassano (30e), 2:2 Sorensen (85e)

Ascoli – Sampdoria 1:1
1:0 Nestorovski (45+4e), 1:1 Borini (51e)

Venise – Parme 3:2
1:0 Busio (46e), 1:1 Benedyczak (53e), 2:1 Tessmann (63e), 3:1 Ellertsson (78e), 3.2 Colak (90+3e)

La table

SPGUVTVP
1. Parme962118:720
2. Palerme861114:419
3. Venise953114:818
4. Catanzaro953115:1318
5. Cosence942314:914
6. Comment842211:1014
7. Crémone934212:1013
8. Cittadelle93429:1113
9. Modène83327:712
10. Brescia62405:210
11. FC Tyrol du Sud824212:1010
12.Bari91718:810
13. Pise82336:79
14. Ascoli923410:129
15. Reggiana91538:138
16. Ternana91359:126
17. Spécial81346:116
18. Feralpi Salò91265:165
19. La Sampdorie91358:134
20. Leco60155:131

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH