a serie B

Emanuele Pecorino (au centre) a ramené le FC Südtirol dans le match. © DLife/LO

Une défaite qui fait vraiment mal au FC Südtirol

C'est un après-midi très amer que le FC Südtirol et ses 3500 XNUMX supporters ont vécu samedi au stade Drusus. Ce n’est pas seulement le résultat qui a été décevant.

Depuis le stade Drusus

De:
Alexandre Foppa

Le FC Südtirol est resté trois fois sans point cette saison de Serie B, mais sa frustration a rarement été aussi grande qu'après ce match à domicile contre Pise. L'équipe de Bisoli a perdu 1:2 - et cela contre un rival qui n'avait pas besoin de briller pour obtenir un résultat complet.


Dans les températures du début de l'hiver sur les rives de l'Isarco, le moteur FCS n'a jamais vraiment atteint sa température de fonctionnement. La défense, par ailleurs solide, ne cessait de vaciller. Au milieu de terrain, où Raphael Kofler avait la priorité sur Douda Peeters et - comme lors de ses quatre précédentes apparitions en tant que titulaire - était autorisé à jouer pendant 45 minutes, le match était rarement fluide. Cela était également dû au fait qu'Andrea Cisco et Riccardo Ciervo, remplacé plus tard, restaient pâles sur l'aile. Silvio Merkaj et Raphael Odogwu ont été recrutés en tête.


Le « Jolly » Emanuele Pecorino a profité de la seule occasion claire de but du FC Südtirol au milieu de la seconde période, mais les visiteurs, entraînés par l'ancien joueur national Alberto Aquilani, menaient déjà 2-0. Une performance fade et deux bonnes options leur ont suffi pour emporter tout le butin avec eux en Toscane.

Voilà comment s'est déroulé le jeu

Inondation jaunePendant longtemps, il n'y a eu aucune occasion de marquer au stade Drusus, mais les cartons jaunes ont été nombreux. Le petit arbitre a ramassé le carton six fois au cours d'une première mi-temps sans émotion, suivi de deux autres cartons jaunes en seconde période.
Deuxième chance, premier butComme sorti de nulle part, Pise prenait l'avantage juste avant le coup de sifflet de la mi-temps. Valoti marque à bout portant après un centre de Mlakar ; les défenseurs Cuomo et Masiello dormaient. Quelques minutes plus tôt, Masiello avait dégagé un lob de Moreo sur la ligne.
FCS vous invite au 2-0Pise augmente immédiatement après le redémarrage. Encore une fois, c'est Valoti et encore une fois, le backline du FCS n'a pas l'air bien. Davi joue un ballon au hasard au milieu, Pise passe devant. Masiello dort, puis Giorgini ne peut pas suivre le milieu de terrain entrant Valoti – 0:2.
Pecorino encoreDès la première occasion du match, le FCS a enregistré la connexion. Davi centre au milieu, là où Pecorino monte le plus haut et se dirige pour porter le score à 1-2. Il s'agissait du deuxième but de l'ancien professionnel de la Juve, qui n'avait marqué que lors du dernier match à domicile contre la Sampdoria. Ensuite, lui et ses coéquipiers ont tout lancé, mais ils n'ont pas réussi à égaliser.

En raison de la deuxième défaite consécutive, le FC Südtirol a glissé à une position à deux chiffres dans le classement. Les applaudissements encourageants que les kickers en blanc et rouge ont reçus de la part des supporters après le match devraient leur donner un coup de pouce pour la prochaine tâche de championnat. Cela n'aura lieu qu'après la trêve internationale du 25 novembre à Cittadella.


FC Tyrol du Sud – Pise Sporting Club 1:2

SCF : Poluzzi; Giorgini, Vinetot (26. Cuomo), Masiello, Davi; Cisco (76e Ciervo), Kofler (46e Peeters), Tait, Casiraghi ; Merkaj (46. Pecorino), Odogwu
Entraîneur : Bisoli

Pise: Nicolas ; Esteves (65. Calabrese), Canestrelli, Leverbe, Beruatto; Marin, Valoti (65. Barberis); Tramoni (46. Vignato), Mlakar, Piccinini; Moreo (80. Torregrossa)
Entraîneur : Aquilani

Arbitre: Volpi (Arezzo)

Portes: 0:1 Valoti (45e), 0:2 Valoti (48e), 1:2 Pecorino (61e)

Les spectateurs: 3.554 278 (XNUMX invités)



Le 13ème tour en un coup d'œil :

Venezia – Catanzaro 2-1 (samedi)

Ascoli – Côme 0:1
0:1 Cutrone (4ème)

Cosenza – Reggiana 2-0
1:0 Voca (23e), 2:0 Tutino (84e)


FeralpiSalò – Bari 3:3
0:1 Nasti (7e), 0:2 Sibilli (50e), 1:2 contre son camp Di Cesare (56e), 2:2 Zennaro (68e), 3:2 Sau (74e), 3:3 Achik (80e). )

Modène – Sampdoria 0:2
0:1 Esposito (32e), 0:2 Sau (63e)

Brescia – Cremonese (dimanche, 16.15hXNUMX)
Lecco – Parme (dimanche, 16.15hXNUMX)
Palerme – Cittadella (dimanche, 16.15hXNUMX)
Spezia – Ternana (dimanche, 16.15hXNUMX)


La table:

SPGUVTVP
1. Parme1392227:1229
2. Venise1383219:1127
3. Palerme1372418:1023
4. Crémone1364320:1222
5. Modène1364313:1222
6. Catanzaro1363420:1821
7. Comment1263315:1321
8. Cosence1354417:1219
9. Cittadelle1354415:1719
10.Bari1339115:1318
11. FC Tyrol du Sud1244417:1516
12. Pise1344513:1416
13. Reggiana1336413:1615
14. La Sampdorie1343614:1613
15. Brescia123459:1213
16. Ascoli1333713:1712
17. Leco1233613:2012
18. Spécial1317510:1810
19. Ternana1314812:187
20. Feralpi Salò131489:267

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH