a Europa League

Robert Andrich a célébré son but. © ANSA / FABIO FRUSTACI

Le Bayer se rapproche de plus en plus de Triple

La finale est très serrée, le triplé est à portée de main : le champion allemand du Bayer Leverkusen a pris sa première revanche réussie contre la Roma et a jeté les bases d'une place en finale de la Ligue Europa. Lors de la deuxième demi-finale, l'Atalanta et l'Olympique de Marseille se sont soldés par un match nul.

Les joueurs nationaux Florian Wirtz (28e) et Robert Andrich (73e) ont marqué le 2-0 (1-0) dans la Ville éternelle et ont assuré une brillante position de départ pour le match retour le 9 mai à Leverkusen. Les adversaires en finale le 22 mai à Dublin seraient l'Atalanta ou l'Olympique de Marseille.


L'équipe de l'entraîneur Xabi Alonso est restée invaincue lors de son 47ème match de compétition de la saison, avec un maximum de six matchs restants dans les trois compétitions. L'année dernière, le Bayer, qui a disputé la finale de la Coupe DFB contre l'équipe de deuxième division du 1. FC Kaiserslautern, a échoué en demi-finale contre la Roma, alors entraînée par José Mourinho, sans marquer son propre but. Le mécontentement face au jeu destructeur de l'adversaire a provoqué beaucoup de mécontentement au sein de l'équipe de Leverkusen.

Le Bayer domine

Alonso et le nouvel entraîneur de l'AS Daniele De Rossi, aux commandes depuis janvier, se sont chaleureusement salués avant le coup d'envoi, et le maître-entraîneur de Leverkusen a encore une fois commencé le match avec une surprise tactique. Sans attaquant qualifié, le Werkself a tenté d'attirer les hôtes, ce qui n'a eu qu'un succès modéré dans la phase d'ouverture quelque peu difficile. Wirtz a fait office d'attaquant dit suspendu, et Amine Adli a raté le tir lors de sa première approche de la surface de réparation (8e).

Les deuxièmes entraîneurs : Daniele De Rossi et Xabi Alonso. © ANSA / FABIO FRUSTACI


La tâche la plus importante et finalement bien résolue de Leverkusen lors de cette chaude soirée d'été à Rome était de garder sous contrôle l'énorme Romelu Lukaku. Le Belge d'1,91 mètre au sommet a été recherché à plusieurs reprises par ses coéquipiers avec de longs ballons ; à la 21e minute, il a frappé la barre transversale avec sa tête après un corner.

La grande opportunité s'est présentée dans une phase au cours de laquelle Leverkusen a été exposé à une pression constante - mais a réussi à se libérer encore et encore avec des contre-attaques piquantes à la manière d'un maître. Jérémie Frimpong n'a d'abord touché que le petit filet (23e), Wirtz a ensuite transformé le travail préparatoire minutieux d'Alejandro Grimaldo pour prendre l'avantage après une grave erreur du Néerlandais Rick Karsdorp. Wirtz a célébré son dixième but lors des 13 derniers matchs de compétition.

La réaction des Roms arrive trop tard

Comme à son habitude, Alonso a délégué énergiquement son équipe en marge. Wirtz a réessayé peu après son but, mais cette fois il a été repoussé par le gardien Mile Svilar (31'), qui a ensuite dû intervenir à plusieurs reprises. Leverkusen a déjà eu plus de succès devant le but contre le club italien traditionnel que la saison dernière. Les 2500 3100 supporters du Bayer qui ont voyagé avec nous - XNUMX XNUMX auraient pu obtenir des billets - ont pu se sentir très divertis.

Leverkusen est resté confiant et attentif pendant toute la seconde période. La Roma n'a fait que faire allusion à sa puissance offensive pendant de longues périodes ; au Stadio Olimpico, c'était plutôt calme dans les tribunes des supporters romains après un peu plus d'une heure. Peu avant le début de la phase finale, Andrich a marqué un but remarquable à distance sous la barre transversale et a décidé du match. Il y a un an, le buteur s'était gravement blessé au pied à Rome et était absent pendant des mois.

Gianluca Scmacca a porté le score à 1-0. © APA/afp / SYLVAIN THOMAS


La deuxième demi-finale entre l'Olympique de Marseille et l'Atalanta a été caractérisée par un grand équilibre et s'est terminée sur un score de 1-1 après deux buts précoces. Gianluca Scmacca a marqué pour l'équipe de Bergame à la 11e minute et Chancel Mbemba a égalisé neuf minutes plus tard. Bergame a fait sensation en quarts de finale en éliminant le Liverpool FC, favori du titre anglais.

Ligue Europa :

Rome – Bayer Leverkusen 0:2
Buts : 0:1 Wirtz (28e), 0:2 Andrich (73e)

Olympique de Marseille – Atalanta 1:1
Buts : 0:1 Scmacca (11e), 1:1 Mbemba (20e)

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH