a Ligues amateurs

Edison Kastrati (devant) a quitté Taisten Welsberg Prags pour Hochpustertal.

2ème Ligue Amateur C | Les choses deviennent particulièrement excitantes à l'arrière

Les championnats de football amateur local débutent ce week-end. Les choses recommencent en 2e ligue amateur. Une raison suffisante pour oser une prédiction. Cette fois, c'est au tour : Le cercle C, également connu sous le nom de groupe Est.

Ce qui s'applique aux cercles A et B de la 2e ligue amateur est bien entendu aussi la loi du groupe C. En raison du passage de trois à deux 2e ligues amateurs à partir de la saison 2024/25, il y aura cette année quatre ligues reléguées, ce qui signifie qu'un tiers de la ligue (!) devra aller dans la 3e ligue amateur. Cela équivaut à une bataille de relégation extrêmement excitante. Après tout, le groupe Puster est également connu pour son style de jeu dur – cela peut arriver à presque tout le monde.

Les favoris

Mais nous devons d’abord parler des favoris. Les équipes qui étaient aux avant-postes la saison dernière sont probablement en pole position. Par dessus tout Steinhaus ainsi que Sexten. Steinhaus peut à nouveau compter sur l'attaquant Florian Gartner, Reinhard Niederkofler est toujours sur la touche et Stefan Moser (Terenten devant), Julian Gartner (d'Ahrntal) et Jonathan Mair à Tinkhof (propre jeunesse) sont nouveaux. Julian Steger, Lukas Künig et Felix Holzer (tous en fin de carrière) ont été omis.

Manuel Watschinger cherche une promotion chez Sexten.

Grâce aux quelques changements, Sexten peut également espérer une autre bonne saison. C'est un transfert en soi : Moritz Happacher n'est pas connu d'une ligue supérieure, mais vient de la Coupe du monde de freestyle vers les ligues majeures (Nouvelles sportives a signalé). Techniquement, il faut encore rattraper son retard, mais comme Happacher était déjà un tireur dangereux dans sa jeunesse, la réadaptation n'est qu'une question de temps.

Le milieu de terrain

Il y a quelques équipes au milieu de terrain et en dessous. Relégué Reischach a traversé une période de bouleversements, de nombreux joueurs sont partis et d'autres sont venus. C'est pourquoi la résurgence ne fonctionnera pas. L'équipe a encore suffisamment de qualités pour rester en dehors de la bataille de relégation. Il en va de même pour le cinquième de l'année précédente Siège de gouttière (David Rauch est parti, Matthias Chimetto est arrivé), qui peut faire suite à la seconde moitié de la saison dernière.

Il s'est passé beaucoup de choses à Taisten Welsberg Prague. Florian Steiner, Gabriel Mair (tous deux en fin de carrière), Domenico Calcagnile (fin de prêt), Edison Kastrati (Hochpustertal) et Lucca Chicco sont partis, mais Patrick et Jonas Burger du SPG Gsies reviennent après un an de prêt. Ibrahim Akbay a également été réactivé et les jeunes joueurs Matthäus Lamp, Michael Lercher et Jonas Schaller ont également renforcé l'équipe. Après avoir terminé septième l'an dernier, le syndicat connaîtra probablement encore cette année une saison plus détendue.

Auch bei Haute-Pustertal ainsi que Gais quelque chose est arrivé. Julian Walder est arrivé à Gais en provenance d'Ahrntal et les jeunes Tobias Unteregelsbacher, Lukas Mair et Matthias Widmann ont également renforcé l'équipe. Cependant, il y avait beaucoup de trafic à Dobbiaco. Le Hochpustertal a beaucoup changé. À la place de Günther Plattner, c'est Andreas Lanz qui entraîne l'équipe, et il y a eu également de nombreux départs et arrivées. Edison Kastrati (Taisten Welsberg), Christian De Nitto (St. Georgen), Pietro Morittu, Manuel Feichter (tous deux réactivés), Samuel Cacciotti, Stefan Lercher, Niklas Oberarzbacher, Leart Raci, Elias Rienzner et Stefan Mair (tous de leur propre jeunesse) .

L’une des trois équipes promues a les meilleures chances de réaliser une saison en toute sécurité. C'est Neustift, qui a subi un cuisant revers. La nouvelle recrue Nino Bisignani (venant de l'équipe de la ligue régionale Gitschberg Jochtal) s'est déchiré les ligaments croisés pendant la préparation et sera absent pour une longue période. Stefan Oberhuber (Terenten), Matteo Ponzo (USD Brixen), Sergente Cecere, Jonas Faller (réactivé), Tommy Mair et Ivan Senter (tous deux propres jeunes) sont également nouveaux. Cependant, le néo-entraîneur Gianni Cecere ne peut plus compter sur les services de Dominik Öttl, Michael Delogo et Daniel Ferrara (tous retraités).

La bataille pour la relégation

...ce sera difficile cette année. Au moins la moitié de la ligue sera impliquée, et quatre équipes seront finalement reléguées. Une phase de faiblesse cette saison peut équivaloir à se casser le cou.
Le premier candidat à la relégation n’a été promu que la saison dernière. Le Amateurs de Jergina a dû céder Thomas Piffrader à l'équipe de la ligue régionale de Brunico, c'est pourquoi pas moins de 28 buts manquent à l'attaque. L'entraîneur Benjamin Althuber doit les remplacer, ce qui ne sera pas facile. Florian et Elias Seeber sont également portés disparus et Patrick Oberleitner est blessé. Il manque un peu de qualité, mais cela peut être compensé avec un effort.

Benjamin Althuber (au fond à droite), ici toujours sous le maillot de St. Georgen, entraîne les amateurs de Jergina.


Cette devise doit également être suivie Saint-Laurent ainsi que Mühlwald suivre, tous deux inquiets de rester longtemps en championnat la saison dernière. Mühlwald n'a rien changé et veut rester en championnat sous la direction de Patrick Kaneider. Mais cela ne devient pas plus simple. Et St. Lorenzen, qui a dû céder Stefan Huber et Anwar Rami à Kiens, mais qui a fait venir Noah Zimmerhofer de Reischach, se battra également jusqu'au bout dans la bataille pour la relégation - même s'il a fait appel à un entraîneur vedette en la personne de Thomas Piffrader. .

Avec Dietenheim Aufhofen Il y a aussi un nouveau venu. Ils joueront inévitablement dans la bataille pour la relégation, car l'équipe de l'entraîneur Gennaro Cobelli commence la saison pratiquement inchangée. Mais cela ne veut rien dire : peut-être que les Pusterers reprendront là où ils s'étaient arrêtés.

Moritz Happacher (dans les airs) a troqué ses skis freestyle contre des chaussures de football.

Le joueur vedette

Moritz Happacher a osé opérer un changement de carrière qui ne s'est probablement jamais produit sous cette forme auparavant. Le joueur de 22 ans passe désormais des pistes de la Coupe du monde de ski acrobatique aux terrains de football de la 2e ligue amateur. Comme déjà mentionné, il manque encore un peu de la finesse technique dont Happacher avait autrefois (« Il a toujours ses chaussures de ski », comme l'a dit l'un de ses coéquipiers), mais l'ancien attaquant des jeunes de Sesto n'a pas perdu son nez vers le but. Il a déjà marqué lors du premier match test contre l'équipe de la ligue régionale Kiens.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH