a Ligues amateurs

Hannes Ohnewein, capitaine et leader de l'équipe Oberliga St. Pauls. © F.Griessmair

Hannes Ohnewein, pourquoi ça se passe si bien à St. Pauls ?

Le FC St. Pauls a connu un brillant début de seconde partie de saison. Jusqu'à présent, les 4 matchs ont été gagnés. Au classement de l'Oberliga, les traditionnels Überetscher sont passés à la deuxième place - avec Lavis, qui compte le même nombre de points. Il y a maintenant un duel avec le leader de la ligue Tramin.

12 sur 12 et 10 sur 12. Ce sont les records des équipes d'Oberliga St. Pauls et Tramin dans la seconde moitié de la saison. Alors que St. Pauls a remporté les quatre matchs au printemps, Tramin n'a perdu que contre Rovereto (4:3). L'« Ancient Derby » approche désormais dimanche et la situation de départ ne pourrait pas être meilleure : la première équipe (Tramin) joue contre la deuxième équipe (St. Pauls).


Nouvelles sportives
J'ai demandé à l'avance aux deux camps. Le premier est Hannes Ohnewein, le capitaine de St. Pauls.


Hannes Ohnewein, les choses se passent à merveille pour St. Pauls en ce moment. Quelle est la raison de cette forme optimale ?

Ohnewein : « Pour le moment, nous vivons une très bonne phase, alors tout sera plus facile. Mais nous avons également fait de bons matchs en première partie de saison, même si nous n'avons peut-être pas toujours été récompensés. De plus, la préparation hivernale a été très bonne. Il n’y a aucun blessé et tout le monde s’est toujours entraîné. Un haut niveau de formation aide.


Yuri Pellegrini a pris la relève en tant qu'entraîneur au cours de la saison. Mais il était au club depuis longtemps auparavant. Qu'est-ce qui le définit ?

« Nous connaissons Yuri depuis très longtemps. Il vit pour le football et se consacre quotidiennement à 100 % à ce sport. Il a déjà fait beaucoup de formation en tant qu'entraîneur adjoint, et maintenant il en fait un peu plus. Par sa passion, il contamine tout le monde, tout le monde le suit. C’est tout simplement un homme de haut niveau.


Ce qui est remarquable à St. Pauls cette année, c'est que de nombreux jeunes joueurs offensifs sont devenus des joueurs très performants. Quelle est la raison de ceci?

« Nous avons des joueurs talentueux qui peuvent aller loin. Dennis Recla et Jacopo Pecoraro, par exemple, étaient déjà bons l'année dernière. On pouvait voir leur potentiel, mais les objectifs manquaient. Cette année, c'est différent et ils peuvent apprendre beaucoup de Jonas Clementi. Il leur montre comment on fait.

Dennis Recla (à droite/ici contre Hannes Sonnenburger d'Obermais) est le meilleur buteur de St. Pauls avec 8 buts. © A.Giacomelli


Revenons au point de départ du « Ancient Derby ». Le leader de la ligue revient à l'équipe classée deuxième. Ça ne pourrait pas être mieux, n'est-ce pas ?

« C’est vrai, on ne peut que souhaiter quelque chose comme ça. La position de départ rend le derby encore plus spécial. De plus, cette année, nous n'avons enfin pas à penser à la bataille pour la relégation. Cela pourrait peut-être être un avantage pour nous car nous pouvons jouer sans soucis. A Tramin, ils ont l'habitude d'être aux avant-postes. Maintenant, nous aussi sommes de bonne humeur. Tout le monde attend vraiment ce match avec impatience.


Comment attendez-vous l’adversaire ?

« Tramin n'a pas beaucoup changé et ils ont presque la même équipe que l'année dernière. Je ne pense donc pas qu’ils fonctionneront très différemment. Ils sont toujours forts en termes de jeu. Je pense qu’ils ont un certain respect cette année. Tout simplement parce que nous sommes de très bonne humeur. Ce sera certainement un match passionnant dans lequel aucune des deux équipes ne se cachera et les deux joueront pour gagner.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH