a Ligues amateurs

Philipp Flarer doit se rendre au village voisin avec le SV Riffian Kuens pour le départ. © M. Dorn

Un derby de la ligue nationale donne le signal du départ : « Il n’y a que ce match »

Le football amateur du Tyrol du Sud est dans les starting-blocks. Après une longue période de préparation, acteurs et fans se grattent les sabots. Il y aura du régal en championnat régional samedi avec le derby entre Schenna et Riffian Kuens.

Les frontières entre Rifian et Schenna s'étendent quelque part dans les vergers de pommiers le long du Passer qui séparent ces deux villages. La plupart des habitants ne savent probablement pas où exactement. Les terrains de sport ne sont distants que de quelques centaines de mètres. Samedi à 16 heures aura lieu un derby entre les deux équipes de la ligue régionale à Schenna. Le nouveau venu Riffian Kuens veut prendre un bon départ avec ses voisins, mais l'équipe locale n'est-elle pas la favorite ? Après tout, Schenna s'est imposée dans le championnat national ces dernières années. Nouvelles sportives » ont demandé les entraîneurs.


« Dans un derby, il n'y a pas de match avant ou après. Il n’y a que ce jeu et les garçons le ressentent aussi », déclare Alex Mayr, entraîneur de Neo Schenna. Il est arrivé au Burggrafenamt en provenance de l'Oberliga St. Pauls cet été. Mayr se plaint d'échecs et d'absences répétés peu avant le début du championnat. Entre autres choses, Klaus Ilmer sera absent contre Riffian Kuens. Cependant, les nouveaux ajouts autour de l’attaquant Joey Filippin sont de la partie. Mais Mayr ne considère pas son équipe comme favorite : « En tant que nouveaux venus, ils apportent beaucoup d’euphorie et constituent une équipe expérimentée. Lukas Spechtenhauser et Raphael Unterthurner sont des joueurs exceptionnels en championnat national. Je m’attends à un derby âprement disputé.

Le vétéran de Schenna, Florian Dosser, connaît l'importance du derby.


Il y a aussi un nouvel entraîneur chez Riffian Kuens. Gustav Grünfelder est à la tête des Bleu-Blanc depuis l'été. L’entraîneur expérimenté peut sourire du rôle de favori que lui assigne Mayr : « C’est sympa quand il dit ça. Mais je pense que ce n'est pas tout à fait le cas. Schenna est toujours un adversaire désagréable, j'ai dû en faire l'expérience avec Partschins. Un adversaire difficile sur un parcours difficile, mais commencer par un derby, c'est bon pour la tête.

« Il y a de l'euphorie, le village est fou de football. C’est un bon endroit pour travailler. Gustav Grünfelder à propos de son nouveau club Riffian Kuens


La préparation à Rifian a également été plutôt lente. "Malheureusement, les temps ont un peu changé", a déclaré l'entraîneur : "Il y avait toujours des joueurs en vacances pendant les entraînements de développement. Parce que nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, nous manquons un peu de ce à quoi nous sommes habitués." De manière générale, Grünfelder est convaincu de son équipe - mais il souligne : "Les roues ne s'emboîtent pas encore aussi bien qu'elles devrait. C'est mon travail maintenant. L’intégration des nouveaux et la formation d’une unité seront les priorités des semaines à venir. »



Ligue d'État : 1ème journée

Kiens – Route des Vins Sud (samedi, 16h)
Gitschberg Jochtal – Milland
Scena – Riffian Kuens
Ahrntal – St. Martin Moos (dimanche, 15.30hXNUMX)
Brixen – Terlano
Salurn – Laives
Vallée de Ridnaun – Lacets
Val Gardena – Brunico

Oberliga : 1ème journée

Bozner FC – Vipo Trento (dimanche, 15.30h)
Comano – Levico
Obermais – Rovereto
Stegen-Dro
Tramin – Naturnes
Partschins – Saint-Paul
Lavis-Lana
Anaune – St. Georgen

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH