a Ligues amateurs

Pendant des années, Toni Tarantino a été le gardien de St. Paul, maintenant il nous dit au revoir. © Andrea Giacomelli

Une époque touche à sa fin : Toni Tarantino quitte St. Pauls

La semaine dernière, il est devenu officiel que le meilleur attaquant de Paulsner, Jonas Clementi, mettait fin à sa carrière. Vient maintenant le prochain big bang : le gardien Toni Tarantino quitte le club après 17 ans en bleu et blanc.

Ces dernières semaines, un ou deux jeunes de 16 ans ont fait leurs débuts en équipe première à St. Pauls. Ces jeunes talents n'étaient donc même pas nés lorsque Antonio Tarantino a joué pour la première fois à St. Pauls. À l'été 2007, le gardien de Bolzano, alors âgé de 21 ans, a rejoint le club traditionnel d'Überetsch - et n'en est jamais reparti depuis.


"Toni" a disputé 421 matchs en 17 ans au total et s'est ainsi immortalisé dans les livres d'histoire des Bleus et Blancs. Derrière la légende du gardien Günther Debelyak (656 matchs) et l'as de l'attaquant Andreas Frötscher (425), Tarantino est le joueur le plus présent. Mais ce sera bientôt fini : après la fin de la saison, le gardien de 38 ans quittera le club de première division et cherchera un nouveau défi.

Toni Tarantino a parlé à SportNews à propos de…

... la raison de son départ : « Mon moment est venu. Il est temps de faire de la place. Je ne suis plus le plus jeune et il y a un jeune gardien très fort à St. Pauls (Jacopo Passarella, ndlr) qui a beaucoup joué devant moi ces derniers temps. Mais j'ai toujours une passion pour le football et j'aimerais chercher un nouveau défi dans un nouveau club. Je ne sais pas encore qui.


… la raison pour laquelle lui, originaire de Bolzano, est resté si longtemps à St. Pauls : « Il n’y avait tout simplement aucune raison de changer. J'aime la vie dans un village club, St. Pauls a un environnement de première classe, de superbes installations et des gens formidables dans le club. J’ai même vécu à St. Paul pendant plusieurs années.

… les beaux et les moins beaux moments des 17 ans de Saint-Paul : «Je me souviens de beaucoup d'entre eux. À commencer par mes débuts en 2007. Nous avons remporté deux titres de champion d’État au fil des ans et avons récemment disputé quelques finales. Le match de novembre 2022 était également spécial lorsque j'ai disputé mon 400e match pour St. Pauls. Mais il y a eu aussi des moments moins agréables, par exemple nous avons été relégués de l'Oberliga à la Landesliga avec une défaite 3:10 contre Trente.


… des coéquipiers spéciaux au fil des années : «Je pense à Günther Debelyak, qui m'a beaucoup appris lors de ma première année à St. Pauls. Le remplaçant de longue date Georg Zublasing m'a également impressionné, il était toujours positif et avec le sourire aux lèvres. Et bien sûr, il y avait des joueurs comme Fabian Mayr, Eugenio Cugnetto, Andrea Bovolenta, Simon Fabi et Jonas Clementi, qui étaient absolument exceptionnels.

Tarantino s'est immortalisé dans les livres d'histoire de Paulsen.


… des attaquants adverses qui lui ont fait passer des nuits blanches : « Alex Pfitscher de Tramin a marqué cinq buts pour moi en un seul match cette année, c'était assez difficile (rires). Dans le passé, ce sont surtout les deux attaquants de Mori, Luca Bonazza et Luca Ciaghi, qui m'ont impressionné. Daniel Lanthaler (actuellement chez Partschins, ndlr) reste aussi dans ma mémoire.»


… des personnes qu'il voudrait encore remercier à la fin : « Ici, je voudrais mentionner Marco Pagliani. Il est mon entraîneur des gardiens depuis mon arrivée à St. Pauls en 2007. Nous avons passé un moment fantastique. Je voudrais également remercier tous les fans de Pauslner, qui sont vraiment des gens formidables. Merci également à Andreas Vieider, qui m'a amené à St. Pauls en 2007, et à l'entraîneur Hugo Pomella, qui m'a laissé jouer. Et enfin, je voudrais remercier ma sœur et noble fan Anna, ainsi que mes parents.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH