a Espagne

Vinicius Jr. a été insulté à caractère raciste. © APA/afp / JOSE JORDAN

Des supporters de football condamnés à la prison pour racisme

Un tribunal de la métropole méditerranéenne espagnole de Valence a condamné trois supporters de football à huit mois de prison chacun pour insultes racistes à l'encontre de l'attaquant vedette brésilien du Real Madrid, Vinicius Junior.

Les trois ont été reconnus coupables d'atteinte à la dignité du joueur de 23 ans lors d'un match à l'extérieur contre le FC Valence le 21 mai 2023 au stade Mestalla en criant et en faisant des gestes racistes, a indiqué lundi le tribunal. Ils auraient également dû payer les frais de justice et auraient été interdits d'accès aux stades pour les matches de championnat ou de football pendant deux ans. En Espagne, les juges suspendent souvent les peines de prison de moins de deux ans.


"Beaucoup de gens m'ont demandé de l'ignorer, d'autres ont dit que mon combat était vain et que je devrais simplement jouer au football", a partagé Vinicius Jr. sur les réseaux sociaux. Cette condamnation pénale ne le concerne pas seulement, mais « tous les Noirs », a poursuivi le Brésilien. « Que les autres racistes aient peur, aient honte et se cachent dans l’ombre. »

Les auteurs ont avoué

Le jugement final prouve que les trois accusés ont insulté Vinicius avec des cris, des gestes et des chants faisant référence à sa couleur de peau, tout en agissant avec un mépris évident pour la « couleur de peau noire du joueur ». Ces appels et gestes à « caractère raciste », parmi lesquels des imitations de mouvements de singe, ont provoqué chez le footballeur « des sentiments de frustration, de honte et d'humiliation, portant ainsi atteinte à sa dignité », poursuit le jugement.

Les trois prévenus ont avoué le crime et reconnu leur responsabilité pénale. Ils ont également envoyé une lettre d'excuses à Vinicius Junior, au Real Madrid et à toutes les autres personnes qui se sentaient vilipendées et insultées par leur comportement. Non seulement ils ont montré des remords, mais dans leur lettre aux supporters, ils ont également demandé que le racisme et l'intolérance soient bannis des compétitions.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH