e Biathlon

Tommaso Giacomel (à gauche) rigole bien : à Canmore, il est monté sur le podium pour la deuxième fois cette saison. A côté de lui se trouvent le vainqueur Johannes Thingnes Bø (au milieu) et son frère Tarjei Bø.

Giacomel en feu ! Podium au one-man show norvégien

Le sprint masculin à Canmore était au programme vendredi. Il était déjà clair au préalable que la lutte pour la boule de cristal serait purement norvégienne. Tandis que Johannes Thingnes Bø démontre une nouvelle fois sa puissance, Tommaso Giacomel réalise une belle journée et termine sur le podium.

Le sprint final masculin de la saison s'est déroulé à Canmore sous le soleil. De nombreux regards étaient tournés vers les deux frères Bø. Et l’un d’eux a fait un très grand show : Johannes Thingnes Bø. L'athlète d'exception s'est clairement imposé devant l'Azzurro Tommasco Giacomel et le Norvégien Tarjei Bø.


Tout simplement génial, ce Giacomel ! Le natif du Trentin a enfin prouvé une fois de plus qu'il est un athlète de haut niveau et qu'il peut avoir son mot à dire devant. Il est resté calme sur les tapis de tir et n'a raté qu'une seule fois, mais sur la piste de ski de fond, l'Azzurro a montré une performance extrêmement solide et a ainsi pris sa troisième deuxième place au classement général individuel. Il avait déjà terminé deuxième du sprint à Ruhpolding cette saison. D'ailleurs : la colère de Giacomel suite à cette erreur de tir s'est vite dissipée, au plus tard lorsque le vainqueur du jour a franchi la ligne d'arrivée.

L'athlète monstre norvégien

Lorsque Johannes Thingnes Bø a franchi la ligne d'arrivée, la plupart des spectateurs de la station d'hiver canadienne de Canmore étaient bouche bée. Le grand moniteur affichait une avance de 1.02,7:XNUMX minutes (!) sur Tommaso Giacomel. Le Norvégien a dominé le sprint dans tous les domaines et a montré une fois de plus qu'il est actuellement le meilleur athlète du monde.

© APA/afp / ISAAC HALE


Il a également réalisé quelque chose d'incroyable : Bø a été le premier vainqueur depuis la lointaine année 2004 à franchir la ligne d'arrivée au sprint avec plus d'une minute d'avance. Que dire d'autre que : Chapeau bas !

"Luki" Hofer très fort

Deux Tyroliens du Sud étaient également présents, Lukas Hofer (Montal) et Patrick Braunhofer (Ridnaun). Hofer a réalisé une très bonne performance. Il a prouvé une fois de plus à quel point il était fort sur les sentiers. Bien qu'il ait commis trois erreurs au tir, il a terminé 13ème grâce à une performance de course extrêmement solide et s'est ainsi retrouvé dans le top 20.

Lukas Hofer (à gauche) a réalisé une solide performance au sprint à Canmore. © APA/afp / ISAAC HALE


Braunhofer, quant à lui, a débuté la course avec un numéro de départ assez élevé (91 sur 101). Il n'y a commis qu'une seule erreur, mais il s'est quand même retrouvé juste en dehors des points à la 53e place.

Un autre Azzurro a également réalisé une très belle performance : Elia Zeni. Le Trentin de 23 ans n'a commis aucune erreur lors des deux tirs et a finalement réalisé son meilleur résultat en carrière à ce jour avec la 24e place. Au total, il s'est déjà classé trois fois dans le top 30 cette saison.

La Coupe du monde de biathlon se poursuit samedi, avec les poursuites féminines (18.10 h 22.10) et masculines (XNUMX h XNUMX). Dans le Nouvelles sportives-Le téléscripteur en direct vous permet de vous rapprocher de vous.

Sprint masculin à Canmore, les résultats

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH