e Biathlon

Épuisée : Dorothea Wierer a réalisé son meilleur résultat de la saison. © Pierre TEYSSOT / Pierre TEYSSOT

Wierer et Vittozzi n'étaient éligibles aux médailles qu'au stand de tir

Lisa Vittozzi et Dorothea Wierer ont obtenu une bonne place lors de la première course individuelle des Championnats du monde de biathlon. Cependant, sa performance en course à pied n’était pas suffisante pour une médaille.

Lors d'une Coupe du monde, (presque) seules les médailles comptent : cette expression peut désormais également être utilisée en biathlon, maintenant que les points de Coupe du monde ne sont plus attribués lors de la Coupe du monde. C'est aussi pour cela que Lisa Vittozzi n'était pas contente après la course de vendredi soir à Nove Mesto. Grâce à une prestation sans faute au stand de tir, la constante italienne n'a suffi « que » à la 7ème place, Vittozzi a perdu plus d'une minute face à la gagnante Julia Simon.


Sa coéquipière Dorothea Wierer a également réalisé une performance parfaite au stand de tir et a dégagé toutes les cibles. "Doro" a perdu encore plus de temps sur la piste que Vittozzi et a donc pris la 10ème place. Néanmoins : pour Wierer, il s'agit du meilleur classement de la saison. Les choses s’améliorent donc petit à petit – même si nous sommes encore loin d’être au sommet du monde en termes de course à pied. En tout cas, la dame de Pusteria n'était pas mécontente à l'arrivée.

Lisa Vittozzi a perdu beaucoup de temps face aux premières. © Pierre TEYSSOT / Pierre TEYSSOT


Cependant, le déficit actuel des Azzurre ne peut pas être entièrement expliqué. Y a-t-il eu des problèmes matériels ? Cependant, la position de départ de Vittozzi et Wierer en vue de la poursuite de dimanche n'est en aucun cas mauvaise. L’écart avec la place de bronze est gérable.

vacances françaises

Les meilleures biathlètes du moment sont Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet. Les deux Françaises ont remporté la victoire entre elles dans la vasque de Nove Mesto. Mais Simon a eu le dessus car, contrairement à Braisaz-Bouchet, elle n'a commis aucune erreur sur le stand de tir. Malgré la boucle de pénalité, la mère du biathlon n'a même pas perdu 5 secondes face à Simon.

Pour rappel : le duel entre les deux est particulièrement explosif. Simon et Braisaz-Bouchet ont le même âge (27 ans) et ont essentiellement grandi ensemble dans le biathlon. Depuis l’été 2022 – après un litige de carte de crédit – mais ils n’ont plus de bonnes relations. Selon des sources concordantes, Simon et Braisaz-Bouchet n'échangeront plus un mot en privé.

En tout cas, la performance des deux n’en souffre pas, bien au contraire. Braisaz-Bouchet en particulier est actuellement meilleur que jamais. Derrière Simon et Braisaz-Bouchet, Lou Jeanmonnot et Sophie Chauveau ont assuré une quadruple victoire française. Donc non seulement vous êtes en pleine forme, mais vous aviez aussi évidemment du très bon matériel. La Coupe du monde en République tchèque se poursuit samedi 17.05 mai avec le sprint masculin.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH