h CIHL

Dan Catenacci (en noir) s'est laissé entraîner dans une action totalement inutile et aux conséquences fatales. © Soos Attila

Drame des séries éliminatoires : Pustertal gâche les nerfs et le jeu

Le HC Pustertal a également perdu le deuxième quart de finale contre Fehervar. Deux craquements de loups en particulier posaient un mystère. Maintenant, les choses deviennent vraiment difficiles pour les Noirs et Jaunes.

Drame pur : Les séries éliminatoires du HC Pustertal jusqu'à présent ne pourraient pas être mieux décrites. Dimanche, les loups ont dû une amère défaite en prolongation contre Fehervar lors du premier quart de finale acceptez, lundi, ils étaient depuis longtemps sur la bonne voie pour la victoire contre les Hongrois et s'accrochaient déjà d'une seule main à leur premier triomphe en séries éliminatoires de l'histoire de la ligue. Mais les dernières minutes ont tout bouleversé. Un but marqué trois secondes avant la fin a scellé la défaite 2:3 des Pusterers, qui se sont montrés déroutants à la fin. Deux scènes inexplicables furent décisives pour la défaite.


La scène numéro 1 s'est produite à la 53e minute : les Wolves menaient alors 2-1, ils ont joué avec passion, se sont battus de manière exemplaire et ont également été autorisés à jouer en avantage numérique. Mais ensuite Jason Akeson a joué une passe désastreuse sur la ligne médiane directement sur le chemin de Janos Hari de Fehervar, qui a pu se précipiter seul vers Jake Smith et pousser pour porter le score à 2-2.

Pustertal a bien joué pendant longtemps. © Soos Attila


La scène numéro 2 s'est produite à la 57e minute. Les nerfs de Dan Catenacci s'effilochaient à cause de l'action et il se laissa emporter par un contre-échec complètement inutile face à Carter Robertson. Difficile de comprendre ce qui se passait dans la tête de Catenacci. En tout cas, les arbitres ont envoyé à juste titre l'Italo-Canadien sous la douche et ont infligé une pénalité de cinq minutes aux Wolves. Cela a eu des conséquences fatales : trois secondes avant la fin du temps de jeu réglementaire, Tim Campbell a frappé Puster en plein cœur.

Les points forts

Beaucoup de PustertalLes Wolves ont joué un très bon troisième départ et ont pris l'avantage à juste titre avec Zach Sill (après un travail préparatoire énergique d'Ivan Deluca) (3e).
Seulement FehervarLes dix premières minutes du tiers médian appartiennent à l'équipe locale, qui joue comme si elle avait été mordue par une tarentule. Anze Kuralt rencontre une passe de son coéquipier Janos Hari après seulement 36 secondes pour porter le score à 1-1 (21e).
Sorti de nul partFehervar pousse pour prendre l'avantage, mais Pustertal y parvient : Rick Schofield dépasse deux adversaires et sert David Morley, qui n'a plus qu'à pousser (33') - 2-1 pour Pustertal.
EiskaltPustertal peut prendre l'avantage dans la phase finale. Mais au lieu de marquer le but du 3-1, les Wolves ont concédé l'égalisation du 2-2. Jason Akeson joue une passe époustouflante au milieu à Janos Hari, qui peut courir seul vers Jake Smith et reste glacial.
Juste pourquoi?Dan Catenacci met Fehervars Robertson hors de l'action avec un contrôle croisé à la tête et est envoyé sous la douche. Mikael Frycklund doit également passer deux minutes dans la glacière, c'est pourquoi Pustertal joue à 120 contre 3 pendant 5 secondes. Les loups tuent cette situation d'infériorité numérique, mais dans le 4 contre 5 restant, ils manquent de force et Tim Campbell marque pour porter le score à 3-2 pour Fehervar.

Dans la série au meilleur des 7, Pustertal est désormais mené 0-2. Rien n'est encore perdu puisque la série se déplace désormais à Brunico, où les matchs 3 et 4 auront lieu jeudi et vendredi. Mais une chose est également claire : le HCP est dos au mur dans l’Intercable Arena. En attendant, le HC Bozen disputera mardi son deuxième quart de finale : les Foxes seront invités à Villach à partir de 19.15hXNUMX. Daniel Frank & Co. a remporté le premier match 1:5.


Hydro Fehervar AV 19 – HC Pustertal 3:2

AV : Roy (Horvath) ; Fournier-Campbell, Stipsicz-Nilsson, Robertson-Phillips, Kiss-Ambrus ; Magosi-Hari-Kuralt, Mihaly-Bartalis-Leavens, Atkinson-McGauley-Laberge, Ambrus-Nemeth-Terbocs
Entraîneur : Bisou

Professionnel de la santé : Smith (Bernard); Stanton-Messner, Kasastul-Ege, Glira-Atwal, Althuber ; Catenacci-Frycklund-Petan, Morley-Schofield-Akeson, Deluca-Sill-Mantinger, Öhler-Berger-Hasler
Entraîneur : Vuorinen

Portes: 0:1 Zach Sill (2.39), 1:1 Anze Kuralt (20.36), 1:2 David Morley (32.43), 2:2 Janos Hari (52.14), 3:2 Tim Campbell (59.57)

Les spectateurs: 2.555

Le meilleur des 7 séries : 2:0

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH