h CIHL

Les Pusterer Cracks peuvent être célébrés après leur triomphe. © Ivan Foppa

Victoire dans l'asile de fous de Brunico : la Vallée Pusteria peut à nouveau rêver

Adrénaline pure sur la glace, chair de poule dans les tribunes : le HC Pustertal a couronné une soirée éliminatoire très particulière avec une victoire vendredi. Les Wolves sont de retour aux affaires lors de la série des quarts de finale contre Fehervar.

De l'arène Intercâble

De:
Thomas Debelyak

Cœur et passion – tels étaient les mots clés ce vendredi à l’Intercable Arena de Brunico. Dans les tribunes, les 3.104 2 supporters ont transformé le stade à guichets fermés en une véritable vasque ; sur la glace, leurs favoris ont montré ce qui est possible avec engagement, volonté et détermination. Grâce à une véritable performance de puissance, le HCP a gagné contre Fehervar 1-2, a remporté le deuxième match à domicile et a porté le score à 2-XNUMX en quart de finale.


Les loups ont montré une réaction impressionnante. Après que le capitaine Raphael Andergassen & Co. ait subi deux défaites très malheureuses en Hongrie et qu'ils soient déjà en vacances avec un patin, ils mordent maintenant comme de vrais loups. La série best-of-7 deviendra désormais une série best-of-3. Le rêve du Pustertal de la première demi-finale de l'ICE – il se revit !


Le HCP – qui, aux côtés de Dan Catenacci (suspendu) et Dante Hannoun (blessé), Christian Kasastul était également porté disparu vendredi – était clairement la meilleure équipe sur la patinoire ce soir-là. Les Wolves leur ont mis une pression constante, ils se sont battus pour chaque but, ils n'étaient pas au-dessus du duel et ils ont également joué du bon hockey sur glace.

Ege et Sill font rager Brunico

Les Noirs et Jaunes, dans lesquels se distinguait particulièrement l'infatigable « combattant » Zach Sill, ont finalement été récompensés peu avant la fin lorsque le défenseur Wyatt Ege a surpris le gardien de Fehervar, auparavant très fort, Olivier Roy, d'un tir du poignet inutile. Le seul moment où le bruit a dépassé cet objectif, c'est lorsque la sirène finale a retenti dans l'Intercable Arena - et quelques verres de bière ont même atterri de joie sur la glace.

Les points forts

Bruit d'enferPustertal est la meilleure équipe dans le premier tiers et va encore plus loin dans la partie médiane. Quand Alex Petan a porté le score à 1-0 après avoir été en infériorité numérique et après une passe croisée d'Arvin Atwal, l'Intercable Arena était aux anges (28e).
ReaktionIl n'y a presque rien à voir de Fehervar jusqu'à présent, mais les Hongrois frappent à la première occasion : lors de leur premier avantage numérique du match, Pascal Laberge est idéalement servi par Timothy McGauley au deuxième poteau et donne le désavantage à Jake Smith (37e). ) – 1:1 .
Pousser un soupir de soulagementLe tir d'Anze Kuralt de Fehervar touche le filet, mais les arbitres signalent immédiatement : la touche ne compte pas. Janos Hari a frappé le gardien Smith à la tête.
Porte d'OrEt soudain, il est là. Wyatt Ege surprend le gardien de Fehervar Olivier Roy d'un tir du poignet facile – et Brunico tremble (54e).

Avec beaucoup de confiance en lui et un élan en main, Pustertal aborde désormais la suite de la série. Le match 5 aura lieu lundi en Hongrie, le match 6 aura lieu deux jours plus tard à Brunico. Si le match nul persiste, le match 7, très important, aura lieu samedi à Szekesfehervar dans une semaine. Si les Wolves veulent atteindre les demi-finales, ils doivent gagner encore deux matchs – et au moins un à l'extérieur.

Le HC Bozen pourra récupérer son billet pour les demi-finales à Villach samedi soir à partir de 19.30hXNUMX.

HC Pustertal – Hydro Fehervar 2:1

Professionnel de la santé : Smith (Bernard); Stanton-Messner, Althuber-Ege, Glira-Atwal ; Morley-Schofield-Akeson, Andergassen-Frycklund-Petan, Deluca-Sill-Mantinger, Öhler-Berger-Hasler
Entraîneur : Vuorinen

AV : Roy (Horvath) ; Fournier-Campbell, Stipsicz-Nilsson, Robertson-Phillips, Roland Kiss-Csongor Ambrus ; Magosi-Hari-Kuralt, Leavens-Bartalis-Terbocs, Atkinson-McGauley-Mihaly, Gergö Ambrus-Nemeth-Laberge
Entraîneur : David Kiss

Portes: 1:0 Alex Pétan (27.03), 1:1 Pascal Laberge (36.19), 2:1 Wyatt Ege (53.58)

Les spectateurs: 3.104 (épuisé)

Classement dans la série best-of-7 : 2:2

Les autres dates pour la Vallée Pustertal : 11.3. (à l'extérieur), 13.3. (à la maison), peut-être le 16.3 mars. (loin)

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH