h Équipes nationales

Après la défaite des États-Unis, le sélectionneur allemand Harold Kreis espère que son attaquant vedette ne sera plus absent. © ANSA / LUKAS KABON

L’Allemagne panse ses blessures – et craint une tempête

La défaite 1:6 contre les États-Unis est supportable pour l'équipe nationale allemande de hockey sur glace, mais la perte imminente de Nico Sturm pour d'autres matchs de la Coupe du monde serait un revers cuisant.

On ne sait pas quand l'attaquant des Sharks de San Jose, 29 ans, ainsi que les défenseurs malades Maksymilian Szuber et Fabio Wagner pourront à nouveau jouer pour le vice-champion du monde. "Nous avons des attentes et l'espoir qu'ils seront bientôt de nouveau en forme", a déclaré samedi soir l'entraîneur national Harold Kreis.


Les diagnostics exacts de blessures ou les dates de retour ne sont presque jamais communiqués au hockey sur glace. Kreis a confirmé la blessure, mais il a laissé la question de savoir si l'un des trois pourrait être de retour lors du troisième match de groupe contre la Suède, co-favori, lundi (20.20hXNUMX). «Nous verrons comment se déroule la reprise», a expliqué le Canadien.

Sturm avait déjà été un acteur extrêmement important lors du sensationnel vice-champion du monde l'année dernière. Le professionnel de la LNH a également été l'un des joueurs les plus marquants d'une bonne sélection du DEB lors de la victoire d'ouverture 6:4 contre la Slovaquie vendredi. "Chaque joueur blessé est une perte pour nous", a déclaré Kreis. Cela est particulièrement vrai lors des tempêtes, sur et hors glace. L'ancien entraîneur du DEL n'a pas voulu dramatiser les échecs. "Le fait que tous les joueurs jouent à chaque match est inhabituel lors d'une Coupe du Monde", a expliqué Kreis.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH