a Ligues amateurs

Envie du cinquième titre Europeada : Lukas Aichner, Alex Pfitscher et Fabian Menghin (de gauche à droite). © Andrea Giacomelli

« Tout le monde a hâte de nous battre, nous, les Tyroliens du Sud »

L'attente est désormais terminée pour les hommes du Tyrol du Sud : lundi à partir de 17.30hXNUMX, Martin Ritsch & Co. disputera son premier match de groupe à l'Europeada, dans la zone frontalière germano-danoise. L’adversaire est le Schleswig du Nord, c’est-à-dire les Allemands au Danemark. L’impatience est grande, mais la pression ne diminue pas pour autant.

De Niebüll, Allemagne du Nord

De:
Thomas Debelyak

L'Europeada, le Championnat d'Europe des minorités linguistiques, existe depuis 2008. Depuis lors, le tournoi a eu lieu quatre fois (2008, 2012, 2016, 2022), et à chaque fois le vainqueur était le Tyrol du Sud - une série impressionnante. Martin Ritsch, qui mènera cette fois les hommes du Tyrol du Sud dans le tournoi en tant que capitaine, le sait également.


Nous rencontrons Ritsch à l'hôtel de l'équipe à Niebüll, une petite ville allemande juste avant la frontière avec le Danemark. Il nous dit : "On l'a déjà entendu samedi lors de la cérémonie d'ouverture : tout le monde est excité que le Tyrol du Sud ne gagne pas cette fois. Cela soulève inévitablement une autre question : est-ce que l'équipe est celle qui a le meilleur niveau supérieur et régional." joueurs de ligue dans l'équipe – le pays est-il décoré – une impression ?

« Vous êtes plus susceptible de ressentir la pression à la maison. » Martin Ritch

« Au sein de l’équipe, nous ne nous mettons aucune pression. On se sent plus à l'aise quand on parle du tournoi. Là-bas, les gens demandent souvent : allez-vous remporter votre cinquième titre maintenant ? Je pense que c'est un beau défi. Nous ferons certainement de notre mieux, si les autres font mieux, alors d’accord. Mais j’espère que ce n’est pas le cas », a déclaré Ritsch, qui est le recordman du Tyrol du Sud avec 15 matchs européens.


Martin Ritsch dimanche dans une interview avant le match d'ouverture

Un instant s'il vous plaît - la vidéo est en cours de chargement



L'entraîneur Manuel Sullmann a dû faire face à deux absences de dernière minute. Justin Pfeifer (problèmes au pubis) et Julian Bacher (blessure à la cheville) ne se sont pas rendus dans la zone frontalière germano-danoise. Matthias Bacher sera également indisponible pour le match d'ouverture de lundi car il est au repos en raison de problèmes musculaires.

Deux adversaires viables

Le Tyrol du Sud affrontera le Schleswig du Nord, c'est-à-dire les Allemands au Danemark, lundi à partir de 17.30hXNUMX. Une tâche réalisable, tout comme le deuxième adversaire d'Ils Rumantsch, le peuple romanche de Suisse.

Manuel Sullmann, entraîneur du Tyrol du Sud. © Andrea Giacomelli


L'entraîneur Sullmann s'est fait une idée des deux équipes, qui ont fait match nul 0-0 dimanche. Lundi, ses protégés suivront une courte séance d'entraînement dans la matinée avant le premier match à Tønder, une petite ville danoise proche de la frontière allemande. Les Tyroliens du Sud veulent faire le premier pas vers le titre européen numéro 5 avec une victoire.

Programme complet

Lundi, non seulement les hommes du Tyrol du Sud seront en action, mais aussi les trois autres équipes locales. Les femmes du Tyrol du Sud affronteront la Haute-Silésie (Allemands en Pologne) à 11 heures, les hommes ladines affronteront Pobeda (Bulgares en Roumanie) à partir de 17.30h15, tandis que les femmes ladines affronteront Serbske Mustwo (Sorbes en Allemagne) à partir de XNUMX heures.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH