T Tennis

Jannik Sinner se sent comme chez lui à Paris. © APA/afp / EMMANUEL DUNAND

Pécheur optimiste : « Je me sens mieux qu’à Rome »

Jannik Sinner a résolu avec confiance la première tâche à Roland-Garros et a offert un cadeau d'anniversaire à son entraîneur lundi soir. Simone Vagnozzi avait 1 ans. Sinner a eu quelques éloges à son sujet, mais le Tyrol du Sud est également de bonne humeur.

"Je ne me sentais pas bien à Rome", a expliqué Sinner. Les choses sont différentes à Paris.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH