T Tennis

Jannik Sinner est dans les starters de l'Open d'Australie. © ANSA / MAST IRHAM

Jannik Sinner, fan de ski : « Très heureux quand Paris a gagné »

Jannik Sinner débute dimanche l'Open d'Australie. Avant le premier tournoi du Grand Chelem de la saison, le Tyrol du Sud a révélé de nombreux détails intéressants lors de la conférence de presse officielle. Il a entre autres révélé que les courses de ski à l'autre bout du monde ne lui manquent pas.

Les deux matchs d'exhibition contre Marc Polman ainsi que Casper Ruud étaient le test idéal pour Jannik Sinner pour se préparer à l'Open d'Australie. Le numéro 4 mondial. est l'un des prétendants au titre les plus proches à Melbourne et veut dépasser pour la première fois les quarts de finale au « Happy Slam ». « Je suis ici depuis une semaine maintenant. Les sensations sur le terrain s'améliorent de jour en jour", a déclaré Sinner vendredi au PK. Sinner ne voit pas le fait qu'il n'ait pas participé à un tournoi cette année comme un problème. « La saison dernière s'est terminée très tard. Je n'ai eu qu'une semaine de repos entre la Coupe Davis et la préparation, que je voulais commencer le plus tôt possible car c'est extrêmement important pour moi et mon corps."


L'équipe Sinner a décidé que l'approche de cette année pourrait également être utilisée au cours des prochaines saisons. Carlos Alcaraz et Daniil Medvedev débutent également l'Open d'Australie sans match officiel. « J'ai joué deux matchs à Kooyong où il était facile de se mettre dans le rythme du jeu. Pour le moment, je suis convaincu que je peux montrer du bon tennis. Mais nous n’aurons les réponses que dimanche», souligne Sinner, qui a manqué la compétition ces deux derniers mois.

Sinner est fan de Paris

Même si les températures sont inférieures à zéro ici, des températures supérieures à 30 degrés sont attendues à Melbourne. Néanmoins, Sinner ressent un peu l'ambiance hivernale, comme il l'a révélé : « Je suis les courses de ski parce qu'elles ont lieu ici le soir et c'est le moment idéal. J’en ai encore un peu dans le sang », souligne Sinner. « J'étais très content quand Dominik Paris a remporté la descente (à Val Gardena, ndlr). C'était une sensation formidable. Avec Federica Brignone et Sofia Goggia, nous avons aussi parmi les femmes des athlètes qui réalisent de grandes choses.

Un homme recherché : Jannik Sinner © APA/afp / DAVID GRAY


On espère que Sinner pourra également profiter des courses de dimanche à Altenmarkt-Zauchensee et Wengen dans la bonne humeur. Cela signifierait que Sinner a survécu au premier tour contre Botic van de Zandschulp (ATP 59). Le premier duel contre le Néerlandais est prévu dimanche à 2 heures du matin (CET) dans le plus grand stade de Melbourne Park, la Rod Laver Arena.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH