e Biathlon

Lukas Hofer a brillé sur les pistes de ski de fond, mais pas sur le stand de tir. © Focus nordique

"Ce n'est pas du ski de fond, c'est du biathlon"

Le premier concours à Antholz est terminé. Les Azzurri ont montré leur force lors de la compétition individuelle écourtée jeudi, mais au final Tommaso Giacomel et surtout Lukas Hofer ont eu du mal avec leurs performances au stand de tir. Ensuite, tous deux parlèrent clairement.

Depuis la Tyrol Arena d'Antholz

De:
David Lechthaler

Surtout Tommaso Giacomel (8e) s'est énervé en zone mixte : « Je suis assez en colère aujourd'hui. Je suis monté sur le podium lors du dernier tournage. Je me sentais extrêmement bien quand il s’agissait de courir. Les skis étaient rapides aussi », a expliqué Giacomel Nouvelles sportives dans un parfait dialecte du Tyrol du Sud. Comme on le sait, le natif du Trentin a fréquenté le lycée sportif de Mals et est né à Vipiteno. Ses liens avec le Tyrol du Sud ont toujours été étroits.


Giacomel vise haut. Vous remarquez cela. Le joueur de 23 ans ne se contente plus des dix premières places. « Ma forme est bonne depuis des semaines. En gros, je ne supporte pas bien les conditions ici à Antholz. Mais les choses se sont bien passées ici aussi l’année dernière. "Je n'aime pas beaucoup Antholz, mais Antholz semble m'aimer quand même", a expliqué Giacomel, qui a dû sourire un peu.

Tommaso Giacomel a eu du mal lors du dernier tir. © APA/afp / MARCO BERTORELLO


Giacomel n'a pas pu tirer grand profit du nouveau format individuel (15 km et 45 secondes de pénalité par tir manqué). «Je ne pense pas que ce soit bon du tout. Le biathlon est né de la compétition individuelle et nous devons laisser ce format tel qu'il est.
"Je n'aime pas tellement Antholz, mais Antholz semble toujours m'aimer." Tommaso Giacomel

Lucas Hofer (65.) Giacomel est d’accord : « Je n’aime pas le nouveau format car je préférerais un tour plus long. La boucle de 4 km est tout simplement supportable ici à Antholz. » On ne sait pas encore s'il participera à l'un des deux relais samedi : « Voyons si je fais une autre course ou si je me prépare tout de suite pour les Championnats du monde. »

Lukas Hofer a commis 8 erreurs. Même le troisième meilleur temps d’exécution n’aide pas. © ANSA / ANDRÉA SOLERO


Hofer n'était naturellement pas d'accord avec ses concurrents jeudi : « Il n'y a pas grand chose à dire aujourd'hui. La course s’est déroulée comme elle l’a fait. Nous ne faisons pas de ski de fond, nous faisons du biathlon. Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai commis autant d'erreurs. J'ai tourné la dioptrie d'avant en arrière. » Hofer était également l'un des meilleurs sur la piste. Au final, le troisième temps en dit long. « Je me sentais bien en tant que coureur, même si j'étais très contrarié dans le dernier tour et que j'ai presque perdu tout intérêt à cause de ma colère. Je pense que c’est compréhensible un jour comme celui-ci », a déclaré le joueur de 34 ans.

Seul Brauhofer est satisfait

Patrick Braunhofer (36e) était pourtant presque surpris par sa performance : « J'ai vu que la courbe de forme s'est extrêmement accentuée depuis Oberhof. Mais je ne m'attendais pas à une telle performance et je suis très content du résultat." L'homme de Ridnaun a toujours été connu comme un bon tireur. Le fait que Braunhofer soit entré dans les points avec 3 erreurs n'est en aucun cas une évidence.

Patrick Braunhofer a largement gardé son point de vue dans le brouillard. © Focus nordique


« Je suis un peu agacé par la première étape debout, dans laquelle j'ai commis deux erreurs. À ce stade, j'étais aux prises avec le brouillard. C'était un peu de malchance. Mais si vous ratez la cible au stand de tir, c’est toujours l’erreur du tireur », a déclaré le joueur de 1 ans. Qui sait ce que Braunhofer aurait eu autrement. Il ne sait pas encore si Braunhofer participera à une course de relais samedi. Le Wipptaler laisse tout lui arriver. Mais on pouvait dire qu’il était content de sa forme.

<<<Cliquez ici pour le compte-rendu de la course<<<

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH