e Biathlon

Andreas Zingerle a été l'entraîneur-chef des biathlètes italiens pendant des années. © os

La nouvelle vie d'Andreas Zingerle

Andreas Zingerle a été l'entraîneur-chef des biathlètes italiens pendant de nombreuses années avant de mettre fin à ce chapitre après la saison olympique 2021/22. Que fait réellement aujourd’hui l’ancien entraîneur à succès des Azzurri ?

Avec Dorothea Wierer, Lisa Vittozzi, Lukas Hofer et Dominik Windisch, Zingerle a remporté de nombreux succès au cours de son mandat. Nouvelles sportives a rencontré le natif de Puster lors d'un événement à Bolzano à l'approche de la Coupe du monde d'Antholz et a discuté brièvement avec lui de sa nouvelle vie. «Je suis toujours le sport du biathlon. Je suis sûr que tu cherches toujours. Mais en gros, j’en ai terminé avec la plupart de mes travaux précédents. C'était un bon moment », a déclaré Zingerle.


Lorsqu'on lui demande à quoi ressemble désormais son nouveau quotidien, Zingerle répond : « Je fais beaucoup de ski de randonnée. Je fais beaucoup de vélo en été. J’ai aussi désormais accepté un petit travail chez les biathlètes autrichiens. » L’homme de 63 ans ne peut donc pas abandonner complètement le biathlon. Compréhensible quand on est là depuis si longtemps.

Aider à l'ÖSV

Zingerle nous a expliqué plus en détail son rôle au sein de l'ÖSV (Association autrichienne de ski) : « J'y travaille en tant que consultant – notamment en matière de technologie de prise de vue. Parfois, j'assiste à des entraînements et je m'occupe de certains athlètes qui ont des problèmes de tir. Il s'agit ici davantage de choses techniques. C’est un petit travail car je n’aurais pas accepté un poste d’entraîneur à plein temps.

Il y a 10 ans : Andreas Zingerle (gl), avec Dominik Windisch (2e à gauche), Dorothea Wierer (2e à droite) et Karin Oberhofer (gr) au camp d'entraînement d'été. © Luis Mahknecht


Et que dit Zingerle des Azzurri, dont il s’est occupé pendant des années ? « Ils continuent de bien se porter. En raison de l’interdiction du fluor, vous ne pourrez peut-être pas voir exactement où vous en êtes. C'est juste difficile de grandir. Les Allemands et les Norvégiens sont probablement un peu plus avancés dans ce système. Mais tout cela s’arrangera. Nous avons des athlètes forts pour l’avenir.
"L'Italie a des athlètes forts pour l'avenir." Andreas Zingerle

Zingerle ne s'inquiète pas non plus pour Dorothea Wierer : « Doro retrouvera le rythme si elle reste en bonne santé. Doro a l'expérience et sait ce qu'elle doit faire. Je n’y vois aucun problème. » Les enfants de Zingerle, David et Linda, participent actuellement à la Coupe IBU. Est-ce que papa s'implique souvent ? «Je les laisse faire ce qu'ils veulent. Mais si vous avez des questions, je serai ravi de vous aider », a conclu le double champion du monde.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH