e Biathlon

Flattée mais heureuse : Lisa Vittozzi a remporté une médaille. © Pierre TEYSSOT / Pierre TEYSSOT

Magnifique Vittozzi : il y a la première médaille de l'Italie en Coupe du monde

Les Championnats du monde de biathlon à Nove Mesto ne se sont pas déroulés comme prévu pour les Azzurri. Mais voilà que le nœud a éclaté.

J'étais au sprint vendredi Lisa Vittozzi toujours avec est sorti du temple du biathlon à Nove Mesto avec un air renfrogné sur le visage. Une septième place ne correspondait pas aux attentes du chasseur de ski de Sappada/Plodn, qui occupe la troisième place du classement général de la Coupe du monde et aspire à une médaille dans toutes les compétitions. Deux jours après cette déception, Vittozzi a retrouvé le sourire : la jeune femme de 3 ans a terminé deuxième de la poursuite et a ainsi décroché la première médaille tant attendue de l'Italie dans ces combats pour le titre.


Vittozzi a réalisé une course presque parfaite. Dans le chaudron de Nove Mesto, les Azzurra ont débuté leur course pour rattraper leur retard dès la première seconde. Avec une performance presque sans faute au stand de tir (un seul tir manqué sur 20), Vittozzi gagne position en position et occupe la deuxième place avant le tir final.

Vittozzi, Simon et Braisaz-Bouchet (de gauche à droite) poursuivent Tandrevold au classement général de la Coupe du monde. © APA/afp / JOE KLAMAR


Bien que la chasseuse de ski ait commis là sa seule erreur, elle a tout donné dans le dernier tour et a pu résister à l'attaque du biathlète de classe mondiale actuellement le plus fort - Justine Braisaz Bouchet – repousser avec succès. Pour la Française, devenue maman il y a presque exactement un an, il ne restait « que » la médaille de bronze.

Julia Simon fuit tout le monde

En revanche, une autre Française s'est montrée imbattable : Julia Simon. Comme lors du sprint vendredi, la joueuse de 27 ans a couru dans une ligue à part et a remporté sa troisième médaille d'or à ces Championnats du monde avec une avance respectable de 46 secondes. Simon était déjà imbattable au relais mixte et au sprint.

Dorothea Wierer (à gauche) félicite Lisa Vittozzi pour sa médaille d'argent. © Pierre TEYSSOT / Pierre TEYSSOT


Retour en Italie : Alors que Vittozzi a racheté les Azzurri lors de ce Championnat du monde avec sa troisième médaille individuelle (elle avait déjà remporté l'argent et le bronze en 2019 et 2023), l'expérimentée Dorothée Wierer un après-midi difficile.

« Doro » fait trop souvent des erreurs

La femme de Niederrasner a emboîté le pas leur meilleure performance de la saison vendredi Il a commencé la course depuis la 10e position, mais il n'y a pas eu grand-chose sur le stand de tir. Wierer a commis deux erreurs au deuxième arrêt, puis a commis deux autres erreurs, ce qui a relégué le quadruple champion du monde à la 21e place. Sur les skis en revanche, « Doro » a offert une performance séduisante. Samuela Comola quant à lui, il a atterri à la 23ème place, Michela Carrara apparaît au classement final au numéro 33.

La poursuite masculine est au programme dimanche soir à partir de 17.05h17.10. Pendant ce temps, la compétition individuelle féminine se poursuit mardi. Cela commence à XNUMXhXNUMX.



Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH