e Biathlon

Tommaso Giacomel était quasiment inarrêtable à Ruhpolding. © APA/afp / TOBIAS SCHWARZ

Un seul vaut mieux que Tommaso Giacomel

C'est ce qui se passe : la forme toujours croissante de Tommaso Giacomel l'a propulsé sur le podium de la Coupe du monde de biathlon à Ruhpolding. Le jeune Trentin n'a jamais été aussi bon !

Vetle Sjastad Christiansen, qui était sur le podium du vainqueur avec l'équipe de relais norvégienne jeudi, a remporté sa première victoire de la saison dans la course de sprint masculine samedi. Il est resté irréprochable au tir et s'est finalement imposé avec 16,9 secondes d'avance sur la concurrence.


L'absence de double victoire norvégienne dans la Chiemgau Arena est due à la course effrénée de Tommaso Giacomel. Bien qu'il ait été le seul des trois premiers à commettre une erreur au stand de tir, il était presque inarrêtable sur la piste. Il a poussé le coéquipier de Christiansen, Tarjei Bø, hors de la deuxième place. Le pilote de 3 ans originaire de la vallée de Primiero a égalé son meilleur résultat en Coupe du monde, puisqu'il a également pris la deuxième place de la course individuelle à Östersund en mars de l'année dernière.

Tommaso Giacomel est célébré par l'équipe italienne. © APA/afp / TOBIAS SCHWARZ


Les choses ne se sont pas aussi bien passées pour le biathlon exceptionnel du Tyrol du Sud Lucas Hofer, qui a terminé 80ème (4 erreurs) et a manqué la qualification pour la course poursuite finale. Le parfait au stand de tir Patrick Braunhofer a marqué des points en Coupe du monde à la 34e place.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH