o Ski de fond

Le skieur de fond de l'ÖSV, Lukas Mrkonjic, s'est récemment trompé de chemin.

Cross Country Runner s'ouvre : « Des mois d'obscurité et de dépression »

Le cas de Lukas Mrkonjic est grave, car la saison dernière, il ne s'est distingué que par une seule chose : son absence pour cause de maladie. Aujourd'hui, le jeune homme de 25 ans est de retour, mais les nouvelles ne sont pas meilleures : il raconte la période la plus difficile de sa vie.

La saison dernière n'a pas été de tout repos pour le jeune Autrichien. Après une année de préparation intensive aux courses qui l’attendent, il a participé à deux d’entre elles lors de la saison 2023/24. Ce qui aurait pu être un début instructif s’est avéré pour lui être une fin d’année. Après les deux courses de Ruka en Finlande en novembre 2023 et deux succès modérés, Mrkonjic est tombé gravement malade.


Au début, il crut qu'il s'agissait de la fièvre glandulaire de Pfeiffer, car il en avait déjà souffert une fois. Les virus restent dans l’organisme et peuvent redevenir actifs si le système immunitaire est affaibli. Mais après deux mois complets, le natif de Flachgau était toujours allongé. Les médecins lui ont alors diagnostiqué un « syndrome d’épuisement ». Le syndrome est déclenché par un stress chronique, une pression élevée et un surmenage persistant. Les symptômes sont délicats car ils peuvent varier considérablement et durer différentes durées.

Le jeune homme de 25 ans est désormais de retour sur Instagram. Il écrit : « Sorti de l'ombre, je suis de retour dans la lumière ! Après des mois de lutte contre l’obscurité et la dépression, j’ai surmonté le chapitre le plus difficile de ma vie. Le voyage de la vie nous mène peut-être dans les vallées les plus profondes, mais à travers tout cela, j’ai appris que la résilience est notre plus grande force. Rappelez-vous toujours : si vous n’abandonnez jamais, vous serez au moins un gagnant dans votre propre livre.

Aussi amère que puisse paraître cette déclaration au premier abord, la nature combative de Mrkonjic devient claire en seconde période. Même si le jeune Autrichien a connu une saison décevante et que la dernière fois a dû être terrible, on a le sentiment qu'il utilise la frustration et la malchance comme moteur pour avancer. Avec sa volonté inébranlable et sa préparation plus soutenue, le jeune talent pourra, espérons-le, se rapprocher un peu plus de son objectif de remporter une course de Coupe du monde la saison prochaine.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH