L Ski Alpin

Marie-Thérèse Sporer a mis un point d'exclamation. ©APA / BARBARA GINDL

La 18ème place sauve la carrière de skieur de l'Autrichien

Le slalom de Flachau a été marqué par la performance émotionnelle de Mikaela Shiffrin. Mais à part cela, il y avait aussi une autre histoire remarquable.

Mardi, le slalom nocturne féminin a eu lieu à Flachau, en Autriche. Pour Marie-Thérèse Sporer, ce n'était pas une course comme les autres : elle courait pour sa carrière. « J’avais une arme placée sur ma poitrine avant la course. Ils ont dit que je devais réussir, me qualifier et marquer des points en Coupe du Monde, sinon ce serait ma dernière participation, il y a des jeunes qui poussent vers l'avant", a déclaré le joueur de 27 ans.


Le contexte : Sporer ne fait plus partie de l'équipe de l'Association autrichienne de ski et doit se frayer un chemin seul. À cet égard, cette 18ème place était non seulement un excellent résultat, mais aussi la dernière chance après qu'elle n'ait pas réussi à se qualifier pour la deuxième manche lors des cinq dernières courses.

Sporer est optimiste

« Je sais que je peux bien skier et je vais continuer à me battre pour cela. Quel qu’en soit le prix », déclare le Tyrolien du Nord de manière combative. Abandonner n’est pas une option pour elle, même si elle doit tout donner pour y parvenir.

Après le premier tour, la Slovaque Vlhova menait de sept centièmes de seconde, mais elle n'a pas pu conserver cette avance. Elle a dû se contenter de la deuxième place derrière Mikaela Shiffrin (+0,27 seconde). La Suédoise Sarah Hector complète le podium (+1,11 seconde).

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH