L Ski Alpin

Après avoir franchi la ligne d'arrivée, Lara Gut-Behrami était encore un peu sceptique, mais peu de temps après, sa victoire en Coupe du monde était certaine. © AFP / VLADIMIR SIMICEK

Le duel pour le cristal continue

Rien n'est encore joué en Coupe du Monde de Super-G féminin ! Pas même après la course de samedi à Kvitfjell, remportée par Lara Gut-Behrami. Mais son pire concurrent pour la boule de cristal ne peut être secoué.

Federica Brignone (ITA) a dû perdre quelques plumes samedi à Kvitfjell et n'a probablement qu'une chance théorique dans la lutte pour la petite boule de cristal. Le trio est désormais devenu un duel. Mais cela reste très excitant, car Lara Gut-Behrami (SUI) et Cornelia Hütter (AUT) étaient également aux avant-postes le jour de la course.


Gut-Behrami a pris le départ de la course avec le numéro 8 et a pu ouvrir la voie. La Suisse est en tête de la Coupe du monde de Super-G, mais Hütter la talonne. Avant la course de samedi en Norvège, le Suisse n'avait que 5 points d'avance. Ils sont désormais 25, car Gut-Behrami a remporté la course. Hütter, qui a quitté la maison de départ peu après Gut-Behrami, s'est hissé à la deuxième place. Au final, il manque 2 centièmes à l'Autrichien. En revanche, elle n'était qu'un centième plus rapide que sa coéquipière Mirjam Puchner (12e), qui était dans une classe à part, notamment dans la section vol à voile. Elle a déjà une chance de se venger dimanche (3 heures) lors du prochain Super-G.

Brignone pleure les centièmes perdus

Brignone (6e) perd en revanche quelques points. Les chances de remporter le cristal en Super-G ont diminué, mais mathématiquement elles sont toujours là. La Lombarde a été la meilleure italienne samedi (c'était une course de rattrapage pour la Coupe du monde annulée de Fiemme Valley). Marta Bassino & Co. ont toutes raté le top 10.

Pour Federica Brignone, la chance d'une Coupe du monde de Super-G est probablement terminée. © ANSA / CHRISTIAN BRUNA

"C'était une course très serrée aujourd'hui, malheureusement j'étais le plus lent des meilleurs coureurs", a déclaré Brignone à l'association des sports d'hiver FISI dans un premier communiqué après la course. « Il manquait quelque chose dans la partie supérieure du plat si on la compare avec les Autrichiennes ou Lara Gut-Behrami. Et je n'ai pas réussi dans la partie finale", a déclaré Azzurra, qui a rendu hommage à Gut-Behrami : "C'est une grande coureuse et elle l'a encore montré avec la victoire aujourd'hui."

Runggaldier avec le meilleur résultat en Super-G

Teresa Runggaldier, qui s'est montrée globalement en bonne forme ces derniers mois (avec notamment une 11ème place à Crans Montana), a réalisé une très belle performance. A Kvitfjell, Runggaldier (13e) réalise désormais le meilleur résultat en Super-G de sa carrière en Coupe du monde. Cela signifie que la Tyrolienne du Sud a été plus rapide que, entre autres, Marta Bassino (15e) ou la Néo-Zélandaise Alice Robertson (14e). Un point d'exclamation très fort de la part de la femme de Val Gardena, qui était aussi la meilleure du Tyrol du Sud.

Il y avait aussi des points pour Nicol Delago (26e) et Sara Thaler (30e), tandis que Nadia Delago n'a pas terminé.


Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH