L Ski Alpin

Breezy Johnson s'est exprimé sur la controverse sur le dopage. © Médias Sociaux

Vortex de dopage : un as du ski brise le long silence

Cette nouvelle a fait grand bruit. L'as du ski Breezy Johnson a été suspendu pendant 14 mois par les autorités antidopage. Aujourd’hui, l’Américain s’exprime avec des mots émouvants.

Parce que Breezy Johnson a raté trois contrôles antidopage en 12 mois, Elle a été interdite lundi pour 14 mois. L'interdiction s'applique rétroactivement à compter du 10 octobre 2023, date à laquelle elle a manqué le troisième contrôle. Cela signifie que l’Américain ne pourra revenir sur les pistes de la Coupe du monde qu’au plus tôt début décembre 2024.


Jusqu'à présent, Johnson, qui n'a pas couru la saison dernière en raison de l'enquête en cours, n'a pas commenté les incidents. Mardi, elle a rompu son silence sur les réseaux sociaux. "J'annonce officiellement que j'ai été sanctionnée par l'USADA après avoir raté trois tests sur une période de 12 mois", a écrit la septuple podium à ses fans.

"Tous mes tests étaient sains." Breezy Johnson

"Ce processus a pris beaucoup de temps et je m'excuse si la lenteur du processus a donné l'impression que je dissimulais quelque chose", a déclaré Johnson, qui a une chose en particulier : "Je tiens à préciser que le signalement des violations est une obligation. PAS des erreurs de contrôle antidopage, mais, comme son nom l'indique, cela représente un problème où les contrôleurs antidopage n'ont pas pu me trouver. J'ai été testé à plusieurs reprises au cours des six derniers mois, plus de dix fois par les testeurs de l'AMA et de l'USADA. Tous mes tests étaient propres.

Johnson veut revenir sur la scène du ski. © AFP / TIZIANA FABI


Johnson souhaite s'excuser auprès de ses fans « de les avoir déçus et de ne pas avoir pu concourir la saison dernière. Même si je fais de mon mieux, je ne suis qu'un humain et j'ai commis une erreur humaine et j'en supporte désormais les conséquences." Johnson a déclaré qu'elle travaillait avec l'agence antidopage américaine depuis des mois pour améliorer le système de localisation. Et elle explique : « Je pourrai à nouveau participer aux premières courses de vitesse à Beaver Creek à partir de décembre. J'attends cela avec impatience."

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH