L Ski Alpin

Peut briller : Nicol Delago © APA/afp / JOE KLAMAR

« Nadia m'a donné la motivation » : Delago ravi

Si Nadia et Nicol Delago avaient pu imaginer la fin de la saison, cela se serait probablement passé de la même manière. Alors que Nadia est montée deux fois sur le podium en Coupe d'Europe, Nicol s'est hissé à la troisième place de la descente lors de la finale de la Coupe du monde à Saalbach-Hinterglemm (Autriche), samedi.

Même avant ça Course samedi C'était clair : cette voie pourrait convenir à Nicol Delago. Le joueur de 28 ans est l'un des meilleurs planeurs au monde et sait affronter les nombreuses vagues. La femme de Val Gardena est montée sur le podium, principalement grâce à une très bonne performance dans la zone technique inférieure, dans laquelle elle a réalisé le troisième meilleur temps. Même le désavantage d'un numéro tardif n'a pas arrêté le Tyrol du Sud.


"Quand j'ai vu mon numéro de départ, je n'ai pas sauté de joie", a admis Delago à l'arrivée. « Mais ensuite je me suis dit de ne pas y penser. Tout a parfaitement fonctionné aujourd'hui, je suis aux anges. » C'était le deuxième podium de la saison pour la spécialiste de la vitesse, après avoir déjà terminé troisième à Altenmarkt-Zauchensee. Cela signifie que la jeune femme de 28 ans est revenue à son état d'avant après s'être déchiré le tendon d'Achille. « Le chemin que nous avons emprunté est le bon. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais je suis content. Nadia m'a donné de la motivation avec sa victoire en Coupe d'Europe », déclare Delago.

Hütter dépassé

Des larmes de joie ont été versées par Cornelia Hütter, qui a volé le petit ballon de descente à Lara Gut-Behrami lors de sa victoire. « Complètement irréaliste. Il y a deux jours, je rêvais de réussir le Super-G, j'en aurais eu la chance et j'aurais tout risqué", a déclaré l'Autrichien. La course est tout simplement « tellement émouvante, excitante et amusante », c’est « tout simplement incroyable ». Ses coéquipières étaient toutes ravies dans l'aire d'arrivée après être arrivées à l'arrivée, même si le rêve aurait pu être brisé. "Je suis content que nous ne l'ayons pas annulé", a déclaré Hütter.

Le podium avec Ilka Stuhec, Cornelia Hütter et Nicol Delago. ©APA / BARBARA GINDL


Gut-Behrami repart avec les trois boules de cristal pour le classement général de la Coupe du monde, le Super-G et le slalom géant. « Si vous voulez gagner le ballon, vous devez être rapide tout au long de la saison. Aujourd’hui, je n’étais tout simplement pas capable de conduire aussi vite. Je pense que c'est bien mérité pour Conny", a déclaré le Suisse. Mais ce n’est pas comme si ce serait la fin du monde. « Je n’y suis pas parvenu et c’est tout. Mais je ne m’attendais pas à pouvoir gagner trois ballons.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH