P Planche à neige

Snowboarder parallèle Daniele Bagozza. © ANSA / GIAN EHRENZELLER

Un rêve de balle a éclaté, un autre est toujours vivant

Le snowboarder parallèle Daniele Bagozza avait encore une chance de remporter deux boules de cristal lors de cette finale de la saison. Un rêve a éclaté sur le canapé, un autre peut encore devenir réalité.

Ce qui était dans l'air du temps depuis un certain temps a été confirmé vendredi par la Fédération internationale de ski (FIS). La finale de la Coupe du monde des snowboarders parallèles à Berchtesgaden les 16 et 17 mars n'aura pas lieu faute de neige et ne sera pas reportée. Il n'y aura qu'une seule course individuelle en Coupe du Monde, à savoir le samedi 9 mars à Winterberg.


Cela a des conséquences considérables : la Coupe du monde revient au snowboarder vedette autrichien Benjamin Karl. Il est en tête du classement avec 116 points d'avance et ne peut être rattrapé dans la course restante car il y a un maximum de 100 points.

Bagozza a encore des projets

C'est particulièrement amer pour Daniele Bagozza : l'homme de Val Gardena réalise la saison de sa vie et est deuxième du classement général de la Coupe du Monde. Il aurait encore eu une chance de remporter la grosse boule de cristal, mais en raison de l'annulation de la course à Berchtesgaden, cela n'est plus possible.

Néanmoins, le joueur de 28 ans a encore un grand objectif : Bagozza est en tête du classement du slalom parallèle. Avant la course cruciale du 9 mars, le snowboarder d'Ortisei devance de 27 points le Sud-Coréen Sangho Lee. Pour Bagozza, ce serait la première victoire de ballon de sa carrière.

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH