L Ski Alpin

Florian Schieder a réalisé une performance extrêmement solide. © APA/afp / TISSU COFFRINI

Schieder et Paris grattent le podium à Wengen

Le long week-end de Wengen s'est ouvert avec le premier départ jeudi. Deux Tyroliens du Sud l'ont immédiatement signalé.

Lors de la descente raccourcie avec le départ au-dessus du Hundschopfkante, Florian Schieder et Dominik Paris ont raté de peu le podium : Schieder (4e) a terminé à 13 centièmes de seconde du troisième Aleksander Aamodt Kilde, Paris (5e) de deux bons dixièmes. Le grand vainqueur du Lauberhorn a été Marco Odermatt, qui a célébré sa toute première victoire en descente en Coupe du monde.


Mais Schieder peut aussi être très heureux. Le natif de Castelrotto a réalisé jeudi son deuxième meilleur résultat de son histoire, après sa sensationnelle deuxième place l'année dernière à Kitzbühel. Les classiques semblent convenir à Schieder. Le joueur de 2 ans n'a pas pris le meilleur départ à Wengen, mais après le Kernen-S, il s'est amélioré et a rattrapé centième par centième. Schieder a obtenu de loin le meilleur résultat cet hiver.

Dominik Paris arrive 5ème derrière Schieder © APA/afp / MARCO BERTORELLO


Mais Dominik Paris semblait lui aussi quelque peu satisfait après son parcours jusqu'à l'aire d'arrivée. Le vainqueur de Val Gardena, éliminé à Bormio, a pris la 5ème place immédiatement derrière Schieder. L'Ultner peut s'appuyer sur cela, car il y a encore un Super-G (vendredi) et une descente du sommet (samedi) au programme. à Wengen cette année.

La rédemption d'Odermatt

C'est difficile à croire : Marco Odermatt n'avait pas encore remporté de descente de Coupe du monde ce jeudi. Après un total de 11 podiums, le dominateur de la scène se retrouve pour la première fois au sommet de la discipline la plus rapide. Pour Odermatt, c'est la 30e victoire en Coupe du monde. Le champion du monde de descente n'a pas laissé la moindre chance à la compétition et a distancé d'une bonne demi-seconde Cyprien Sarrazin de la France. Le vainqueur de Bormio a démontré sa meilleure forme.

Le voilà : Marco Odermatt célèbre sa première victoire en descente en Coupe du monde. © ANSA / PETER SCHNEIDER


Du point de vue azur, les choses ne se sont pas bien passées pour Schieder et Paris : Mattia Casse peut également se contenter de la septième place. Il en va de même pour Christof Innerhofer. Pour Gaiser, après sa grave chute à Bormio, il n'était pas clair pendant longtemps s'il serait même capable de prendre le départ à Wengen. Mais Innerhofer a prouvé qu'il était un combattant et a terminé à une solide 18e place jeudi.

Suggestions

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH