a Ligue des Champions

Le Borussia Dortmund veut atteindre les demi-finales contre l'Atletico. © APA/afp / OSCAR DEL POZO

Dortmund rêve d'une nuit magique

L’envie d’une nuit magique mobilise vos dernières forces. Lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions contre l'Atlético Madrid, le Borussia Dortmund veut s'appuyer sur ses anciennes et glorieuses saisons de festivals sur la grande scène.

L'éventuelle première participation à une demi-finale depuis onze ans permet d'oublier les tensions liées aux récentes échéances et aux nouveaux soucis de personnel. Après le 1:2 plutôt flatteur du premier duel six jours plus tôt, l'entraîneur Edin Terzic espère vivre un moment de gloire inoubliable : "Nous avons besoin de nos propres héros en noir et jaune."


Tout comme le professeur de football, Sebastian Kehl compte également sur l'atmosphère bouillonnante de la cathédrale du football locale, à guichets fermés. « Nous aurons besoin de l’énergie qui vient de l’extérieur. Ensuite, je crois fermement que nous pouvons gérer cela», a déclaré le directeur sportif avant la confrontation de mardi (21.00 heures) contre les Espagnols, connus pour leurs qualités défensives.

Edin Terzic, entraîneur du Borussia Dortmund. © APA/afp / LÉON KUEGELER


Contrairement à la Bundesliga, où le Borussia, cinquième, n'est actuellement pas à la hauteur de ses propres standards, en Europe, il y a la possibilité d'un coup d'État prestigieux et d'un énorme revenu supplémentaire d'au moins 12,5 millions d'euros. Beaucoup dépendra de la question de savoir si l'équipe de l'entraîneur Terzic vendra mieux que lors du match aller, où il y avait une menace de fiasco après un début lamentable. Ce n'est que grâce au but tardif de Sébastien Haller que le Borussia peut continuer à espérer entrer dans le cercle illustre des quatre meilleures équipes continentales.

Barcelone a les atouts en main

Le FC Barcelone a les atouts en main dans la lutte pour une place en demi-finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2019. Après la victoire 3-2 à l'extérieur au Paris Saint-Germain, les Catalans sont en bonne position de départ avant le match retour mardi (21.00h). Les Français pourraient une nouvelle fois connaître une fin prématurée sur la route de leur premier titre.

L'entraîneur de Barcelone, Xavi Hernández. © ANSA / Alberto Estevez


Le Barça se porte très bien lors de la "tournée d'adieu" de l'entraîneur Xavi. Il n'y a plus eu de défaite en 13 matchs de compétition, même s'il y a eu dix victoires. Les six derniers matchs ont été gagnés. De plus, la victoire 1-0 à Cadix samedi était le sixième match de championnat consécutif sans encaisser de but. Avec ce bilan, la confiance en soi pourrait être un facteur clé pour accéder aux demi-finales. "Je suis très fier de la façon dont le club se porte actuellement", a souligné Xavi. Mais il ne voulait pas accepter le rôle de favori. Selon lui, le PSG est toujours favori pour accéder au tour suivant.

Ligue des champions, quart de finale retour

mardi à 21hXNUMX
Barcelone – PSG (match aller : 3:2)
Dortmund – Atlético Madrid (match aller : 1:2)

Mercredi à 21h
Bayern Munich – Arsenal (match aller : 2:2)
Manchester City – Real Madrid (match aller : 3:3)

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH