h Équipes nationales

Matthias Mantinger (à droite) était l'un des atouts, mais n'a pas pu enregistrer grand-chose. © Valentina Gallina/FISG

Le dernier test de l'Italie pour la Coupe du monde tire la sonnette d'alarme

Est-ce un coup de semonce opportun ou le signe avant-coureur d’un désastre encore plus grand ? Le fait est que l'équipe nationale italienne a échappé de peu à l'embarras lors de la répétition générale de la Coupe du monde à domicile au Tyrol du Sud.

Depuis la WürthArena de Neumarkt

De:
Alexandre Foppa

L'équipe bleue a battu la Corée du Sud 4-3 après prolongation à la Neumarkt WürthArena mercredi soir. La conclusion du match est la suivante : quatre jours avant le match d'ouverture de la Coupe du Monde de 1ère Division à Bolzano, l'équipe italienne est un grand chantier de construction.


Cette fois, l'entraîneur national Mike Pelino s'est appuyé sur Jake Smith comme gardien de but. Andy Bernard, peu convaincant lors de la défaite contre la Hongrie mardi, a pris place dans les tribunes à côté de Zaungast et de l'attaquant du HCB Mike Halmo. Les deux ont assisté à une performance des Azzurri parfois époustouflante. Ils semblaient instables en défense, manquaient de précision dans leur mouvement vers l'avant et étaient faibles devant le but. Les Sud-Coréens, très dynamiques, ont agi de manière beaucoup plus coordonnée qu’à l’époque. 0:4 défaite dans le même duel il y a quatre jours et a causé à plusieurs reprises des problèmes à l'équipe bleue clairement favorisée.


Salinitri marque deux fois

Cela est devenu clair pour la première fois après dix minutes de jeu lorsque les Asiatiques menaient soudainement 18-2 en 0 secondes après une double frappe. Seungjae Lee et Chongmin Lee ont marqué derrière la défense italienne complètement désorganisée. Anthony Salinitri a réduit le score avant la première pause grâce à un défenseur dévié de Terrance Amorosa.

L'Italie a connu sa meilleure phase au milieu de la période, mais n'a réussi à convertir sa supériorité sur le terrain que grâce à un but en avantage numérique de Diego Kostner. Dans le dernier tiers, la Corée du Sud a encore resserré les rênes et, après que Spornberger ait perdu le cadre, Sanghoon Shin a repris l'avantage et a eu de nouvelles bonnes occasions qui ont presque brisé le cou des hôtes. C'est l'attaquant du HCB Dustin Gazley qui a envoyé les deux équipes en prolongation après un rebond de Salinitri. Ce dernier, qui a récemment marqué des buts comme sur une chaîne de montage en Norvège, est devenu peu de temps après le vainqueur définitif du match. Avec son but à la 62e minute et son troisième point dans le match, il a assuré la victoire des Azzurri.

Anthony Salinitri (au centre) a sauvé l'Italie de la défaite. © Valentina Gallina/FISG


Quel que soit le résultat, il n'en reste pas moins que Pelino et le staff technique ont encore beaucoup de travail à faire avant dimanche (à partir de 19.30hXNUMX à Nouvelles sportives-Ticker en direct) contre la Roumanie, la Coupe du monde commence dans la vague de glace. Dans cette situation, non seulement les duels contre les favoris, la Hongrie et la Slovénie, semblent être une tâche gigantesque, mais aussi les affrontements avec des nations soi-disant plus petites comme la Roumanie, le Japon et la Corée du Sud.

J'attends Clara avec impatience

Il y a une lueur d'espoir pour la Blue Team ces jours-ci : le talent exceptionnel Damian Clara. Le gardien de 19 ans de Reischach vient de mener Brynäs au titre de deuxième division suédoise et pourrait être dans le but de l'Italie à partir de dimanche. Mais il y a un hic dans l'histoire : les célébrations du championnat et les événements obligatoires en Suède se poursuivent. Ce n'est que lorsque Clara aura reçu l'autorisation de son club qu'il pourra monter dans le prochain avion en direction du sud. Il doit arriver au Tyrol du Sud d'ici dimanche et s'asseoir au moins sur le banc lors de l'ouverture de la Coupe du monde, sinon cet espoir risque d'être anéanti.


Italie – Corée du Sud 4:3 ap.

Italie: Smith (Vallini); Graines de Trivellato, Spornberger-Larkin, Amorosa-Pietroniro, Glira-Insam ; Frigo-Mantenuto-De Luca, Frank-Kostner-Marchetti, Salinitri-Catenacci-Gazley, Mantinger-Purdeller-Deluca
Entraîneur : Mike Pelino

Corée du Sud: Yeonseung Lee (Ha), Don Ku Lee-Oh, Nam-Seungjae Lee, Jee-Kong, Jeong-Minjae Lee ; Chongmin Lee-Sangwook Kim-Kang, Shin-Young Jun Lee-Ahn, Bae-Jeon-Geonwoo Kim, Sangyeob Kim-Sihwan Kim-Juhyung Lee
Entraîneur : Woojae Kim

Arbitre: Lazzeri, Virta (Pace, Pardatscher)

Portes: 0:1 Seungjae Lee (10.32), 0:2 Chongmin Lee (10.50), 1:2 Anthony Salinitri (13.25), 2:2 Diego Kostner (20.28), 2:3 Sanghoon Shin (47.04), 3:3 Tommy Purdeller (58.52), 4:3 Anthony Salinitri (61.49)

Les spectateurs: 235

Commentaires (0)

Complétez les informations de votre profil pour rédiger des commentaires.
Modifier le profil

Vous devez s'inscrirepour utiliser la fonction commentaire.

© 2024 Première Avenue GmbH